Histoire des marques au Maroc

Pour l’activité Evénementiel, le groupe compte six représentations régionales couvrant tout le Maroc avec une intégration de tous les métiers relatifs au traiteur. Le groupe compte 20 entreprises et emploie 4 000 dans la restauration, l’agroalimentaire, la distribution et le tourisme.

Le premier emballage Tetra Pak est le berlingot de la Centrale Laitière qui a débarqué au Maroc en 1955. Le groupe installe les équipements d’emballage chez les industriels de l’agroalimentaire et leur vend les différents emballages.

En 1993, le premier magasin ouvrait à  Casablanca. Aujourd’hui, le réseau compte 50 points de vente dans 17 villes du Royaume, dont plusieurs «Kitea Geant». Un développement qui s’est accompagné par la mise en place de process et une approche de proximité avec les clients.

Installée à  Settat depuis 1994, l’entreprise catalane fabrique tous les produits de la salle de bains avec ses marques Roca et Laufen. Elle revendique plus de la moitié du marché local du sanitaire et exporte 40% de sa production sur le continent africain.

Cinq ans après le début de sa commercialisation, Aïn Soltane, eau de source embouteillée et commercialisée par la société des eaux minérales Al Karama, filiale agroalimentaire de Ynna holding (Groupe Miloud Chaâbi), s’est fait une place dans un secteur que

Un poids lourd de la lingerie qui fabrique les marques Triumph, Sloggi et Hom pour le marché européen. L’usine de Fès va se consacrer totalement à  la production de petites séries.

Pour chaque kilogramme de chocolat consommé au Maroc, 200 grammes sortent des lignes de production d’Aiguebelle. La société veut réaliser 25% de son chiffre d’affaires à  l’étranger contre 5% actuellement. 8% du chiffre d’affaires de la marque Aiguebelle investis dans le marketing.

Lancée en 1995 par le groupe El Eulj, la marque se taille aujourd’hui 27% de parts de marché. 200 tonnes d’oranges sont écrasées par jour et 500 tests qualité effectués.

D’un seul atelier installé à  Fès en 1995, l’entreprise a évolué et fini par intégrer tous les processus de fabrication du Zellige. Son credo est de toujours innover tout en respectant scrupuleusement la tradition.

Tout a commencé en 1973 par la production de mousse polyuréthane. Par la suite, ce sera les matelas à  ressorts, puis l’ameublement, ensuite les accessoires. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 800 MDH en 2010 et détient 40% de parts de marché.

Englobant une vingtaine de produits, la marque ne couvre plus que la biscuiterie. La fabrication des produits qui se faisait à  l’origine en Turquie a été rapatriée en 2008

Fondée par le docteur Gabriel Veyre. Elle opère dans plusieurs branches : automobile, camions industriels, assemblage, matériel agricole, location longue durée…, avec un réseau de 30 succursales au total. Mitsubishi, Ford, Fiat, Alfa Romeo, Lancia, Fuso, Cummins, Ammann, Case, New Holland, le groupe détient plusieurs cartes.