Auto Expo

Les ventes de ce segment ont atteint 34 000 unités en 2016, en hausse de 28%. Ces véhicules attirent la clientèle grâce à leurs caractéristiques et leurs prix abordables.
La tendance mondiale montre que le potentiel est encore énorme.

Un Salon a été dédié l’année dernière aux voitures d’occasion. Plusieurs opérations ont été enregistrées par les concessionnaires. Le client bénéficie de l’expertise de l’évaluateur et aussi de la garantie auto.

Son nouveau modèle baptisé «Levante» dispose d’un avantage particulier en termes d’options et de design. Il est mis en vente au Maroc à partir de 905 000 DH HT.

Le 1er est la Continental GT Speed, la plus performante et la plus rapide jamais produite. Le 2e est la Continental GT Speed Black Edition qui exhibe la nature sportive de la GT dans toute sa richesse et sa performance. Les premières livraisons sont prévues pour l’été de cette année.

La marque va rattraper le retard affiché au 1er trimestre, avec une baisse du volume de 7%, grâce au lancement de la A4 et à l’effet année pleine des ventes de la A6, 2 litres.

Le très haut de gamme fait rêver plus d’un. Et Porsche se positionne très bien dans ce segment de voitures luxueuses. De plus, la marque a un public qui lui reste fidèle.

Skoda a lancé la nouvelle Fabia pendant la tenue du salon. Avec ses 4 gammes diversifiées, la marque atteint toutes les cibles, à des prix très compétitifs par rapport aux autres marques de même standard.

Plusieurs nouveaux modèles seront exposés, dont la BMW M2, la série 7 et la nouvelle X1. Pour la marque Mini, le nouveau Clubman et la mini-cabriolet devraient séduire bien des clients optant pour le côté classy d’une voiture.

Une série de lancements va marquer toute l’année. Une version plus «in» de la classe E est attendue pour le 3e trimestre. Elle sera distinguée essentiellement par des options de conduite intelligente.

Les ventes de voitures neuves ont progressé de 17,2% à fin avril. Elles sont tirées par les véhicules particuliers dont les écoulements ont crû de 20,7%. Les véhicules utilitaires légers se sont contractés de 15,1% consécutivement au ralentissement économique.

L’automobiliste marocain ne jure que par le diesel ; ce carburant représente un peu plus de 75% du marché automobile. L’AIVAM poursuit ses actions en matière de régulation du marché, de mise en place de réglementations et de normes et aussi d’atténuation de l’empreinte environnementale.

Six nouveaux modèles sont présentés. Le distributeur a une offre diversifiée sur le luxe et reste bien placé sur les gammes inférieures.