Monde

Le jihadiste belge Abdelhamid Abaaoud, cerveau présumé des attentats du 13 novembre à Paris a été tué mercredi dans un raid policier. C’est ce qu’a annoncé jeudi 19 novembre 2015 le procureur de Paris.

Les autorités turques avaient déjà annoncé il y a plus de dix jours, l’arrestation d’une quarantaine de Marocains qui voulaient rallier «Daech». Une information qui sera démentie par la Direction Générale de la Sûreté Nationale indiquant qu’il s’agissait de candidats à l’immigration illégale.

Deux terroristes retranchés dans un appartement à Saint-Denis (région parisienne), ont été tués mercredi, dont une femme, qui s’est fait exploser lors d’un assaut donné par les forces de l’ordre, indique une source policière, ajoutant que trois autres individus ont été interpellés .

Le constructeur automobile nippon, Nissan, entend doubler la production de son usine sud-africaine située à Rosslyn (près de Pretoria) grâce à la fabrication d’un nouveau modèle de pick-up à partir de 2018, rapporte les médias sud-africains.

Sur les sept kamikazes qui se sont fait exploser vendredi soir après avoir semé la mort dans les rues de Paris et aux abords du stade de France, cinq ont été identifiés. Quatre d’entre eux sont des Français, dont au moins trois auraient séjourné en Syrie.

L’un des kamikazes français responsables des attentats de Paris, Samy Amimour, était allé en Syrie en 2013, selon sa famille rencontrée récemment par l’AFP.

La Turquie a mis en garde à deux reprises en un an la France au sujet d’un des militants jihadistes qui s’est fait exploser vendredi soir lors des attentats de Paris, mais assure n’avoir reçu aucune réponse, a déclaré à l’AFP un responsable gouvernemental turc.

La Russie a présenté au FMI lors du sommet du G20 de nouvelles propositions en vue de régler son bras de fer avec l’Ukraine concernant le remboursement d’un crédit de trois milliards de dollars, a indiqué lundi le ministre russe des Finances Anton Silouanov.

Le père et le frère d’un des kamikazes qui ont abattu 89 personnes vendredi soir dans la salle de concerts du Bataclan à Paris ont été placés en garde à vue samedi soir et des perquisitions sont en cours à leurs domiciles, a appris l’AFP de sources proches de l’enquête.

Le corps d’un Français connu des services de renseignement, très probablement l’un des assaillants de la salle de concert du Bataclan où plus de 80 personnes ont été tuées vendredi, a été identifié samedi, a-t-on appris de sources policière et proche du dossier.

Le terminal nord de l’aéroport londonien de Gatwick a été évacué samedi matin après l’arrestation d’un homme soupçonné d’avoir déposé un engin explosif, a indiqué la police dans un communiqué.

Un passeport syrien a été retrouvé près d’un des auteurs des attaques de Paris vendredi soir sur lequel des vérifications sont en cours, a-t-on appris samedi de sources policières.