Le segment premium respire la santé
23 août 2017
Ibtissam Benchanna (680 articles)
0 Commentaire
Partager

Le segment premium respire la santé

BMW, Mercedes et Audi ont maintenu une forte croissance des ventes à fin avril. Grâce aux efforts des concessionnaires, les prix sont devenus abordables. Les clients préfèrent payer plus pour rouler à bord d’une voiture de ce segment.

Le segment des voitures de luxe et premium est en pleine forme. En effet, les ventes de ce segment sont en forte croissance et maintiennent ce rythme depuis quelques années. A fin avril, BMW a écoulé 896 unités, en hausse de 27,5% contre 942 unités pour Mercedes, en progression de 28,7%. La marque Audi, elle, a affiché la plus forte croissance des ventes avec 36,4%, soit 735 voitures commercialisées.

Si le rythme de croissance est aussi soutenu, c’est grâce, entre autres, à la large gamme offerte par les marques. Des berlines aux compacts en passant par les SUV, les clients n’ont que l’embarras du choix. Cela, en plus de nombre d’innovations introduites par les les constructeurs dans les modèles commercialisés. Qu’ils soient reliftés ou nouveaux, les modèles du segment premium en attire plus d’un et ciblent aussi tout type de client.

En outre, les concessionnaires ont œuvré à rendre le luxe accessible. En effet, les prix sont devenus assez abordables pour la clientèle de la classe moyenne et moyenne supérieure et cette dernière se veut de plus en plus disposée à payer plus pour pouvoir s’offrir une voiture d’une marque premium, quitte à ce qu’elle soit d’entrée de gamme. Cela, sachant aussi qu’une grande palette d’options qui était auparavant réservée aux modèles de gammes supérieures, équipe maintenant les véhicules d’entrée de gamme.

Par ailleurs, la facilité d’accès au financement a aussi contribué à la bonne santé de ce segment. En effet, les conventions de financement nouées avec les sociétés de crédit ne sont plus le fort des marques généralistes seulement. Même les marques premium ont investi ce créneau, concurrence oblige.

Ainsi, des taux intéressants sont proposés tout au long de l’année, encore plus lors de promotions ou d’évènements à l’instar du Salon Auto expo, et ce, à côté de formules de crédit gratuit avec apport. Il faut noter également les efforts déployés dans la communication ainsi que l’amélioration continue des services après-vente.

Les marques premium se portent bien, cela est incontestable, mais soulignons que dans ces conditions il existe des modèles qui ont la cote plus que d’autres, à l’instar de la A3 et la A4 chez Audi qui ont affiché 145 et 115 unités vendues à fin avril. Parallèlement, auprès de BMW, les clients penchent davantage pour la New Serie 5 qui a totalisé 189 unités.

Les ventes de Land Rover et de Jeep décrochent

A côté, la classe E et la classe C de Mercedes ont la faveur des clients de la marque ; les ventes ont pointé à 275 et 170 unités. Cela dit, dans ce contexte, il y a bien lieu de noter la montée en puissance des SUV dans les ventes de chaque marque. En effet, les professionnels rapportent que les clients, autrefois fidèles aux berlines, ne rechignent plus sur les moyens pour passer à la catégorie SUV. En effet, la Q3, Q5 et Q7 affichent des ventes appréciables avec 127 ; 102 et 72 unités vendues. Même constat auprès de Mercedes dont les ventes de GLA ont atteint 73 unités contre 108 pour la GLC et 57 pour la GLE. La New X1 chez BMW s’est même positionnée en 2ème place des voitures les plus vendues de la marque avec 136 unités. Cela dit, un petit bémol est à mettre au niveau des marques premium qui font du SUV leur fer de lance, comme Land Rover et Jeep. En effet, leurs ventes ont reculé de 11% pour la 1ère, à 470 unités et de 23,6% pour la seconde, à 383 unités.

Du côté des marques des voitures de luxe, Porsche se porte bien aussi, ou du moins ne décroche pas. Les voitures vendues par la marque ont atteint 67 unités contre 68 à la même période une année auparavant. Et c’est le modèle Macan qui séduit le plus puisqu’il a atteint 40 unités vendues contre 23 pour le Cayenne.

Il faut dire que la marque se caractérise notamment par la fidélité de ses clients. Un passionné de Porsche opte rarement pour un concurrent lorsqu’il veut renouveler sa voiture, mais pour le modèle suivant, surtout que la marque diversifie ses modèles et vise ainsi un public plus large.

Elle n’est plus destinée qu’aux puristes qui recherchent la robustesse et la puissance, mais aussi aux familles qui souhaitent disposer de véhicules spacieux et prestigieux.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *