Posts From Tahar Abou El Farah

En cours de finalisation, des actions concrètes censée changer le quotidien des justiciables. Le ministère continuera, entre autres, à élaborer des projets de lois et de règlements et des projets de conventions internationales. Près de 80% des 200 recommandations du dialogue national sur la réforme de la justice ont été concrétisées.

Le Président Emmanuel Macron, accompagné de son épouse Brigitte, a effectué, mercredi et jeudi, une visite d’amitié et de travail au Maroc, à l’invitation de SM le Roi.

Le PAM veut enquêter sur la non-tenue des engagements du gouvernement pour la région.

Après l’accord politique, le Maroc devrait ratifier les instruments de l’organisation avant de passer aux négociations techniques.

Au lieu d’un plan législatif, le nouveau gouvernement préfère un programme annuel d’action législative. Les textes actuellement devant les deux Chambres ne seront pas retirés et le gouvernement prévoit 40 autres textes prioritaires. Une commission d’actualisation des anciens textes et d’harmonisation de l’arsenal juridique avec la Constitution et le droit international est prévue.

Selon le ministre de l’intérieur, tous les projets programmés à Al Hoceima, même si leur lancement a connu du retard, seront réalisés dans les délais fixés, à savoir fin 2019.

Abdelilah Benkirane a laissé entendre que le conseiller royal se serait entretenu avec lui au sujet des événements d’Al Hoceima.

L’ancien président allemand est sur le point de prendre ses fonctions en tant qu’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.

La Commission européenne soutient la position du Maroc.

La société civile lance une «Moubadara» pour éviter que les manifestations ne fassent tâche d’huile.

Le PAM et la FGD sont effectivement dans l’opposition, l’Istiqlal et le PJD n’ont pas encore choisi leur clan. Les syndicats pourraient bien sortir de leurs gonds avant l’expiration des 100 jours du gouvernement. Le gouvernement, lui, préfère l’action à la parole et la méthode El Othmani commence à séduire.

Le PPS, l’USFP, le RNI et le PAM se sont opposés à l’article 8 bis du PLF.