Posts From Salah Agueniou

Les syndicats réclament une augmentation des salaires dans le public et le privé. Le gouvernement se dit favorable à une hausse pour une catégorie de fonctionnaires, le privé, lui, paraît se cabrer face à cette doléance.

La demande globale, intérieure et extérieure, se consolide.

Les balances des services et des revenus secondaires ont réalisé des soldes excédentaires, en hausse de 5,5 milliards de DH et de 4,7 milliards respectivement. Mais les revenus primaires et les échanges de marchandises ont vu leur déficit s’aggraver de 3 milliards et 2,4 milliards.

Les populations qui sont jeunes, diplômées, habitant en milieu urbain, notamment de sexe féminin, sont celles qui, d’après l’enquête du HCP sur l’emploi, sont les plus durement frappées par le chômage.

Les importations de biens ont fortement augmenté, tirées par les biens d’équipement et les produits énergétiques, entre autres. Les recettes des MRE et du tourisme enregistrent des hausses à deux chiffres, atténuant ainsi le déficit de la balance des biens.

Dans son rapport au titre de l’article IV sur l’économie marocaine, le FMI juge satisfaisantes les politiques macroéconomiques menées jusqu’ici. Mais pour que la croissance soit plus élevée et plus inclusive, il estime nécessaire pour le pays d’engager des réformes structurelles, touchant notamment à l’éducation et au marché du travail. Outre l’augmentation du taux marginal, l’institution suggère le relèvement des impôts indirects sur les produits de luxe et les biens de consommation à externalité négative avérée comme les tabacs et l’alcool.

Forte croissance de la production minière en 2017. Son indice a en effet augmenté de 20,1% par rapport à 2016. Cette hausse est toutefois tirée principalement par les industries extractives (+21%), alors que la production des minerais métalliques a, au contraire, baissé de 1,5%, selon le HCP qui fournit ces chiffres.

Un décret-loi concernant l’échange de données automatisé à travers les banques locales sera soumis à l’approbation du Parlement dès la prochaine session.

Pour contribuer au débat sur le nouveau modèle de croissance à construire, le HCP réalise une étude sur le potentiel de diversification de l’économie, fondée sur une approche nouvelle. Les exportations sont, pour 66%, dominées par les matières brutes, les produits primaires et à faible contenu technologique.

En janvier, l’indice des prix à la consommation a augmenté de 1,8% en glissement annuel.Pour l’ensemble de l’exercice 2018, l’inflation devrait s’établir à 1,5%, au lieu de 0,7% en 2017.

Le besoin de financement de l’économie repart à la hausse après l’excellent résultat de 2015. Mais celui-ci est obtenu moins par la hausse de l’épargne que par le recul du taux d’investissement.

Dans son Budget économique prévisionnel 2018, publié début janvier, le HCP a estimé la croissance de l’année 2017 à 4%. Quelques jours plus tard, le ministère des finances a annoncé une hausse du PIB de 4,6% pour le même exercice.