Posts From Salah Agueniou

La corps des inspecteurs de travail se dégarnit année après année. La conflictualité dans le monde du travail, notamment les conflits individuels, est, elle, en hausse constante.

Le taux directeur de BAM est maintenu à 2,25% n Le PIB devrait augmenter de 4,3% en 2017
et de 3,8% en 2018.

Près de 960 000 personnes étaient des temporaires ou des occasionnels en 2016, soit 9% de la population active occupée. Près de 90 000 emplois créés en 2016 sont le fait des agences de recrutement privées.

Le ministère de l’emploi avait engagé une réflexion sur le bilan du Code du travail et recueilli des propositions pour son amendement. Les syndicats des travailleurs, même favorables à certains aménagements, demeurent réticents sur les questions de fond.

Elle doit être revalorisée pour s’aligner sur le secteur public.

La CNSS va bientôt lancer un appel d’offres pour sélectionner un bureau d’études qui lui proposera des pistes de réforme de son régime des retraites. Le système actuel pénalise les carrières longues. Les pensionnés victimes de l’absence de mécanismes de revalorisation des pensions.

Les bénéfices réinvestis des IDE se sont établis à 3,86 milliards de DH en 2015, en hausse de 4,3% par rapport à 2014. Ils reflètent l’importance du stock des IDE et le niveau des revenus générés par ces derniers.

Les impôts et cotisations sociales payés par les entreprises non financières représentent environ le cinquième de leur valeur ajoutée. Ce sont les charges sociales qui progressent plus que la pression fiscale.

A l’exception des produits alimentaires, tous les groupes de produits à l’importation ont subi des hausses parfois très élevées. Les principaux produits à l’export, hormis les phosphates et dérivés, ont, eux, accusé des stagnations ou des baisses.

Les ménages, comme on dit, ont le moral dans les chaussettes, mais la situation est pratiquement la même depuis 2013. Les opinions reflètent-elles les variations de la conjoncture plus que le propre ressenti de chacun ou l’inverse ?

Sur le plan sectoriel, les crédits bancaires sont assez diversifiés. Néanmoins, les prêts aux entreprises ou groupes supérieurs à 5% des fonds propres des banques représentent plus de la moitié des crédits accordés aux entreprises. Bank Al-Maghrib a initié une réforme pour remédier à ce type de risques.

Les recettes fiscales ont augmenté de 4,1% et les dépenses ordinaires ont baissé de 2,4%. Le solde ordinaire ressort excédentaire de plus de 12 milliards de DH. Les charges de compensation se sont repliées de 41,6%.