Posts From Reda Harmak

Les délais pour l’obtention des autorisations de construire qui dépassent souvent un an retardent la rentabilisation de leurs investissements. Les promoteurs disent concéder beaucoup de retard sur la partie des terrains pouvant être développée librement pour assurer la rentabilité de leurs projets.

Le groupe remonte 4,6 milliards de DH de dividendes exceptionnels de ses filiales pour couvrir les besoins de sa nouvelle phase d’extension en Afrique anglophone et lusophone. La baisse des revenus d’intérêts au Maroc est compensée par une réduction des intérêts versés à la clientèle et par une solide hausse des commissions.

Des commissions viennent d’être mises en place pour plancher sur la rédaction de modèles de contrats pour chaque type de financement. Plusieurs difficultés soulevées : l’assurance Takaful qui n’est toujours pas au point, la conformité à la Charia des différentes clauses sur les garanties, l’échéancier…

La nouvelle structure accueille, sur 127 ha, des restaurants, un sports center, un parcours de golf 18 trous, un spa et un meeting center. Le groupe a déjà 200 demandes d’adhésion et en espère un millier à la fin de l’année.

Agglo Pro, un Groupement d’intérêt économique constitué de trois entreprises, vient de lancer deux types de briques en béton innovants. Ils se veulent plus pratiques, plus fiables et plus économiques que la brique rouge.

Ces projets permettront de créer plus de 2 700 emplois, soit l’objectif du contrat de performance de la filière. Les PME tardent à se manifester en l’absence d’une mobilisation effective du foncier locatif promis par l’Etat.

Le rachat de crédit est interdit entre établissements conventionnels et participatifs. Toutes les solutions jusque-là imaginées sont rendues caduques par la loi. Les créanciers des banques classiques désireux de migrer vers les établissements participatifs seront obligés de garder un compte dans chacun des deux réseaux.

BMCE Bank of Africa se joint aux pouvoirs publics pour vulgariser le processus de libéralisation du régime de change au Maroc.

L’encours des comptes à découvert s’élève à 4,7 milliards de DH, soit moins de 2% des crédits aux particuliers. Ce volume est en recul de 14,5% par rapport à 2010. Le découvert bancaire moyen par compte chèque est actuellement de 412 DH.

Le thème porte sur les nouveaux modèles de croissance inclusive en Afrique. Le Burkina Faso, Madagascar, le Rwanda, la République du Congo, la Tunisie, l’Egypte, la Côte d’Ivoire et le Sénégal présenteront leurs plans nationaux de développement.

La marge nette du logement à 250 000 DH descend actuellement entre 15 et 30%, alors qu’elle atteignait 60% au lancement du dispositif en 2010. La rentabilité est érodée par la hausse des prix du foncier, la diminution de la densité des programmes et l’enrichissement des prestations.

La loi offre plus de garanties aux propriétaires à propos de la récupération d’un bien. Selon les avocats, le risque est que les juges continuent à protéger les locataires. Les règles d’indemnisation d’un locataire sont plus claires.