Posts From Reda Harmak

Les revenus issus des prestations facturées à la clientèle ont progressé de près de 10%, deux fois plus que les meilleures progressions affichées sur les quatre dernières années. Les augmentations de tarifs sur une large palette de prestations pour la clientèle des particuliers et des entreprises expliquent, entre autres, cette performance.

Zelij compte utiliser les bouteilles, sacs et films en plastique rejetés par les ménages et l’industrie pour fabriquer des pavés, du carrelage et du zelij traditionnel. Les solutions de l’entreprise se veulent aussi durs et durables que les produits en béton pour un coût divisé par trois.

Les implantations transfrontalières ont généré 30% du PNB et 22% du bénéfice 2016 d’Attijariwafa bank, la Banque Populaire et BMCE Bank Of Africa. L’importance des flux remontés permet de plus en plus aux établissements de désolidariser leurs réalisations de la conjoncture nationale.

Ain Jemaa Construction, filiale du groupe français Desseaux Jeanneret, compte lancer au Maroc un nouveau procédé avec la promesse de réduire de 30% le coût de construction en divisant par deux la durée des chantiers. L’entreprise cible les grands opérateurs de la construction et de la promotion et prospectera ensuite le marché de l’auto-construction.

Pour sécuriser l’opération, les actifs cédés se limitent aux crédits conso accordés aux fonctionnaires dont le taux d’impayés historique est contenu à 0,01%. C’est la troisième fois que le CAM a recours à la titrisation.

La baisse des taux du crédit immobilier érode la rentabilité des encours détenus par les banques. Entre 2013 et 2015, la proportion de prêts immobiliers assortis d’un taux entre 4 et 6% est montée de 50 à 64%. Cela hypothèque la croissance de la marge d’intérêt des banques et pourrait les piéger à terme en cas de remontée des taux.

Baptisé Smart Construction Lab, il est situé à Casablanca et s’étale sur 4 000 m2. La structure canalisera l’effort de R&D du groupe tout en servant de vitrine à ses solutions constructives.

Chasse gardée de la Banque Populaire il y a encore quelques années, cette clientèle est aujourd’hui courtisée par quasiment tous les établissements de la place n Les banques s’appuient sur ce segment pour relancer le crédit dans un contexte de faible appétit des PME et des grandes entreprises.

Message reçu. Suite aux rappels à l’ordre de Bank Al-Maghrib quant aux baisses excessives des taux du crédit, entre autres, durant le dernier conseil de l’institution tenu le 21 mars dernier, certaines banques ont réduit leur agressivité.

Les nouveaux chantiers chutent de 26% et les achèvements de 35% n La hausse des droits de la conservation foncière et la loi 66-12 sur la répression des infractions en matière d’urbanisme ont porté l’estocade au secteur n Le déficit en logements a décliné, mais pas pour toutes les catégories de besoins.

En matière d’habillement des murs, la mode est aux revêtements à effets de matières ou papiers peints à motifs XXL, ainsi que les habillages bois, corten ou miroirs. Pour les plafonds, ceux tendus et les vitraux rétro éclairés apportent une touche d’originalité.

De nouvelles règles de performance énergétique s’appliquent à l’auto-construction depuis novembre 2015. Depuis cette date, il faut en théorie respecter des normes thermiques minimales, concernant les toitures, les murs extérieurs, les fenêtres, les planchers et les vitrages pour décrocher l’autorisation de construire. Pour une villa, l’isolation thermique induit un surcoût de 100 à 300 DH/m2 pour une économie annuelle sur la facture d’électricité allant de 11 à 30 DH/m2/an.