Posts From Naoufel Darif

Sont concernés les contribuables personnes physiques qui ont des revenus fonciers, ceux qui perçoivent au moins deux salaires ou deux retraites versés par des employeurs ou débirentiers différents, les personnes ayant un revenu de source étrangère… La liquidation en ligne des impôts donne la possibilité de bénéficier du bouquet de téléservices de la DGI.

Le nombre de dossiers présentés aux banques est en hausse, mais les investissements projetés portent surtout sur le remplacement des équipements. L’essentiel de la demande est formulé par les PME n Des signes de reprise dans le BTP.

Malgré les multiples avantages fiscaux et exonérations pour basculer vers l’IS, les entreprises restent curieusement très attachées à l’IR. 75% des sociétés soumises à l’IR liquident leurs impôts selon le régime net simplifié jugé moins transparent que le régime réel. L’encouragement de la transformation en société de capitaux soumise à l’IS est considéré comme le seul moyen de convertir l’informel et structurer le tissu productif.

Sont concernées les sociétés en nom collectif, les sociétés en commandite simple ne comprenant que des personnes physiques et les sociétés en participation. Le basculement de l’IR vers l’IS peut être un moyen d’optimisation fiscale. Le régime de l’IS est plus adapté aux sociétés de personnes qui réalisent peu de bénéfices.

Non-respect des diligences, erreurs d’appréciation, manque d’impartialité, de compétences techniques et clientélisme, l’expertise est dénaturée par plusieurs anomalies. Les clients sont obligés, souvent à tort, de contribuer aux frais de réparation de leurs véhicules. La multiplicité des critères techniques et des méthodes d’évaluation ouvre la voie aux abus.

Lydec déploie un dispositif spécial de sensibilisation à l’occasion des Journées mondiales de l’environnement et de l’océan, célébrées respectivement les 5 et 8 juin.

Les indicateurs d’activité et de structure financière ne s’améliorent pas selon les premiers bilans analysés. De grands écarts sont relevés entre les déclarations fiscales et les bilans remis aux banques n Devant des états financiers peu convaincants, les banques font preuve de précaution dans le renouvellement des crédits.

Le ministre du commerce et de l’industrie considère que les objectifs initialement fixés ne sont pas assez ambitieux. Plusieurs contrats de performance signés avec les fédérations professionnelles seront revus. Le PAI sera régionalisé pour que le fruit des investissements profite au maximum à toutes les zones.

La majorité des entreprises qui ne remplissent pas cette obligation dissimulent des difficultés économiques ou veulent se protéger des concurrents n Une base de données actualisée en temps réel peut permettre au tribunal de relancer les défaillants et de suivre rigoureusement le paiement des amendes.

La fusion entre la Fenelec et la Femadel permet de dépasser le blocage.

Le taux d’indemnité général doit être fixé avant octobre et les taux sectoriels avant la fin de l’année.
Selon le patronat, l’Etat doit donner l’exemple pour que la loi soit appliquée par le plus grand nombre.

En 2016, les ventes ont baissé de 10% dans le non-food et 5% dans le food. Les ménages ont sérieusement revu l’ordre des priorités de leurs dépenses. Les opérateurs préfèrent sécuriser leur chiffre d’affaires.