Posts From Naoufel Darif

Le continent doit importer environ 8 millions de tonnes de sucre par an pour subvenir à ses besoins. Le Maroc est le 3e producteur en Afrique avec une capacité totale de 1,65 million de tonnes.

La compagnie promet des produits plus ciblés et plus personnalisés. La qualité de service sera rehaussée par l’usage plus poussé du digital. Des synergies seront développées avec les autres entités du groupe comme avec Euler Hermes.

Le nouvel édifice a coûté 1,22 milliard de DH, dont 663 millions apportés par la BAD et 557 millions par l’ONDA. Il est construit dans le respect des normes environnementales.

Les marchés financiers en général et de l’assurance en particulier ont été sévèrement recadrés après la crise financière de 2008. Les experts recommandent un contrôle interne plus pertinent, des systèmes d’information plus performants, un reporting plus précis et la notation de la clientèle selon les risques.

Plus de 20 000 contribuables y ont déjà adhéré, dont une majorité de PME. La plupart d’entre eux sont en train de paramétrer leurs systèmes de gestion comptable. Il est conseillé d’anticiper les démarches pour éviter la lenteur de navigation sur le portail de la DGI à l’approche du 31 mars.

L’abondance des pluies autorise une bonne année agricole. La hausse de la demande, intérieure et extérieure, sera plus vigoureuse. L’investissement privé devrait reprendre.

Le véhicule est disponible en deux motorisations, 150 et 180 chevaux. Des réductions allant jusqu’à 50000 DH sur le stock restant de l’ancien modèle.

D’après les estimations recoupées de quelques banquiers, les comptes des professionnels dépassent les 500 000 en moyenne chez les trois premières banques.

Plusieurs banques mettent en place ou améliorent leurs systèmes de notation interne dédiés aux professionnels. Elles veulent maîtriser les risques sur ce segment de plus en plus prépondérant dans leurs activités. Les premiers rapports de notation, consultables à la demande, attendus d’ici la fin de l’année.

90% des investissements marocains en Afrique sont réalisés par de grands groupes. Moins de 150 PME ont franchi le pas. Manque d’information, absence d’une démarche de prospection structurée, faible compétitivité, problèmes de financement…, plusieurs freins limitent leur expansion dans le continent.

9 conventions signées en marge de la visite du Souverain.

Les revendeurs ont perdu des clients à cause des ventes directes sur internet. Les offres avantageuses des concessionnaires incitent beaucoup de clients à augmenter leur budget pour acheter du neuf. Les droits de douane élevés brident les importations de voitures d’occasion.