Posts From Naoufel Darif

Attijari s’engage pour la 4e année consécutive à distribuer 18 milliards de DH de financements en faveur de la PME et à financer 40 000 TPE pour 8 milliards de DH. En bénéficiant d’un accès plus rapide aux liquidités avec le « Plan Supply Chain », l’entreprise optimisera ses délais de réalisation des marchés/commandes grâce à la disponibilité des ressources financières.

Ce contrat programme couvrira une période de cinq ans. Elle sera axée sur le relèvement des normes de résilience technique du secteur, l’adaptation aux nouvelles technologies, l’élargissement de la population couverte, la mise sur le marché de davantage d’offres dédiées aux TPME, la prise en compte de nouveaux risques non encore couverts. Le taux de pénétration devrait atteindre 10%.

Le secteur compte 37 800 véhicules en circulation à fin 2017. L’activité est tirée par les PME et les groupes privés. Le secteur a encore un énorme potentiel de développement.

Pour l’aide à la conduite, le véhicule est équipé de la totalité des solutions du nouveau SUV Peugeot 3008. C’est le premier modèle de la marque à être équipé du nouveau moteur BlueHDi 120 S&S.

Attijariwafa bank et International Finance Corporation membre du groupe de la Banque mondiale se rapprochent. Les deux établissements viennent de signer à Abidjan un accord pour stimuler l’investissement et le commerce transfrontalier en Afrique.

Plusieurs modèles dévoilés chez Volkswagen, Skoda, Audi et Porsche.

BMCE Bank Of Africa continue la démarche de certification de ses process. Le groupe vient d’obtenir la certification OHSAS 18001, suite à l’audit effectué par le bureau Veritas Certification.

Les entreprises pourront donner en garantie tout élément de leurs biens, y compris ceux qui sont utiles à leur activité, ainsi que les biens incorporels faisant partie du fonds de commerce. Les créanciers seront mieux informés sur l’endettement réel des entreprises et le rang des privilèges. Les titulaires de sûretés disposeront d’un délai de 12 mois pour se mettre en conformité avec le nouveau cadre légal.

Le GPBM et Bank Al-Maghrib indiquent qu’une réunion d’évaluation sera organisée. La résistance des banquiers à ne pas divulguer leurs secrets maison en matière de notation des clients semble encore l’emporter sur les bonnes intentions du secteur à partager des informations.

Les chantiers avancent à un bon rythme. La finalité des projets est de consolider les infrastructures existantes, fluidifier les opérations, résoudre les problèmes du trafic maritime, positionner le port sur de nouvelles activités et améliorer les conditions d’exercice pour les exploitants. Plus de 5 milliards de DH investis.

Il représente moins de 30% des crédits d’investissement. Le régime fiscal est caractérisé par la déductibilité des charges et la possibilité d’amortissement accéléré.

La commission interministérielle en charge de ce dossier a pour tâche de définir une nouvelle organisation pour les Centres régionaux d’investissement et des missions bien définies pour faciliter l’acte d’investir. Cinq réunions de haut niveau ont été tenues. La date de présentation du rapport dépendrait de l’agenda royal.