Posts From Naoufel Darif

Face à la similitude des offres, les assureurs se rabattent sur les promotions, jeux et concours. Principale nouveauté, le crédit sur des durées allant à 10 mois.

La marque revendique 10% de parts de marché en 2016. Elle investit aussi dans la promotion de l’entreprenariat au Maroc.

56 700 entreprises ont bénéficié de l’annulation de 30 000 DH en moyenne de majorations sur les arriérés de 1969 à 2005. 342 MDH encaissés par la caisse au titre de cette opération. Le dispositif a toutes les chances d’être reconduit, mais pas avant 2018.

Le déficit commercial se creuse. Selon les indicateurs mensuels de l’Office des changes, les importations de biens et services enregistrent une hausse (+33 milliards de DH) plus importante que celle des exportations (+7,8 milliard), ce qui aggrave le déficit commercial de 25,3 milliards de DH (-94,7 milliards contre -69,4 à fin novembre 2015). En conséquence, le taux de couverture se situe à 76,4% au lieu de 80,1% un an auparavant.

La progression résulte en premier lieu de l’effort des ménages à épargner consécutivement à la hausse. Les dépôts à vue, en hausse de 7% à plus de 475 milliards de DH, ont généré la totalité de la croissance. Les comptes à terme et les bons de caisse sont en baisse.

La flexibilité des plateformes électroniques encourage les entreprises à opter pour le e-banking. Les banques cherchent à décongestionner et alléger leurs services. Le forfait mensuel est de 140 à 300 DH.

Plus de 25% de hausse à fin novembre. • La croissance est expliquée par des facteurs économiques structurels. Les concessionnaires s’attendent au maintien d’un rythme de progression élevé en 2017 et 2018.

Pas plus de 2 800 camions et quelque 500 autobus et autocars vendus en 2016. Les opérateurs misent sur l’interdiction de circulation des véhicules de plus de 20 ans pour faire redécoller le marché du neuf.

Les experts rappellent que l’Atlantique, dans sa dimension africaine, regorge d’opportunités convoitées par les économies avancées et émergentes. Le partenariat public-privé considéré comme un moyen de mener à terme de gros projets d’investissement. Repenser les politiques qui ont créé les inégalités, changer les modes de gouvernance et impliquer davantage les populations sont les trois moyens pour sortir de la crise des valeurs.

Les objectifs en termes d’investissements et de création d’emplois sont en train d’être atteints. Le chiffre d’affaires à l’export de plusieurs filières affiche une bonne croissance. Les écosystèmes les plus avancés affichent des taux d’intégration industrielle en constante amélioration.

Son conseil d’administration s’est réuni le 21 décembre.

La reconduction de la contribution libératoire au titre des avoirs et liquidités détenus par les Marocains à l’étranger n’est pas d’actualité.