Posts From Mohamed Moujahid

Le salon traditionnel, principal espace dédié à l’accueil de la famille et des amis, a longtemps été incontournable dans l’intérieur des Marocains. Il a subi cependant les influences occidentales, nordique en particulier.

Il est possible de réguler naturellement la température de vos intérieurs. L’investissement en vaut la peine, même s’il est assez lourd.

L’objectif est de porter sa part de marché cumulée de Peugeot, Citroën et DS à 18% en 2020 contre 10,24% en 2107. La filiale d’Al Mada accompagnera le déploiement du groupe PSA dans le pays. La gamme de voitures proposées sera rationnalisée et passera de 46 à 21 versions.

Elle a lancé une opération de reprofilage de sa dette obligataire en rachetant des lignes avec échéances 2018, 2019 et 2030. Le chiffre d’affaires est en hausse de 10% et la société sort du rouge.

La présence du groupe PSA à Kénitra a beaucoup pesé sur la décision de s’implanter dans le Royaume. Le Maroc constitue un hub stratégique pour lancer l’activité africaine de la société. Elle promet d’effectuer, dans le futur, une partie conséquente de ses achats sur le marché local.

Création d’un « groupement d’agglomération » s’appuyant sur une société de patrimoine et plusieurs sociétés d’exploitation. Des aides directes pour le renouvellement des grands taxis à  concurrence de la moitié du prix d’achat. Un seul mode de gestion pour le stationnement.

Le ministère de l’équipement a lancé un appel d’offres pour actualiser les coûts de référence. Une application informatique permettant le suivi et la mise à  jour de ces coûts par les professionnels sera développée.

Le forum de Marrakech se tiendra au début du mois de janvier 2014. Ce sera un test pour les étapes prévues dans les autres régions au cours de la même année.

La part du secteur dans le PIB a régressé de 0.4 point entre 2010 et 2012. Le repli est imputé à  la conjoncture difficile dans les pays émetteurs. Les professionnels mettent à  l’index les réductions des prix de l’hébergement.

Il était censé faciliter la circulation et fluidifier l’accès à  Casablanca… Mais au fil des retards, des reports et des suspensions, la construction de l’échangeur de Sidi Maà¢rouf peine à  se concrétiser. Aujourd’hui, on s’achemine à  nouveau vers un appel d’offres. Le point.

Tandis qu’on installe des horodateurs dans certains quartiers, on en laisse d’autres à  la merci des gardiens de voitures… Sans compter le plan de déplacement urbain dont la gestion reflète le manque de maîtrise des élus sur la question! Alors quid de Casa Développement, chargée de la gestion opérationnelle du stationnement ?

Le coût du chantier est estimé à  8 milliards de DH. Les études topographiques et géotechniques sont pratiquement achevées. Les chantiers pourraient démarrer au 2e semestre 2014.