Posts From Loubna Chihab

La concurrence bat son plein : près de 1 900 agents et courtiers, en plus des banques et des bureaux directs des assureurs. Les taux des commissions stagnent dans un contexte de baisse des prix. Le fonds de roulement à mobiliser devient plus important pour atteindre l’équilibre financier.

Tous les segments sont concernés, l’ancien se vend un peu mieux que le neuf. La demande est là mais ne trouve pas chaussure à son pied. Baisse généralisée des prix, sauf dans l’hyper-centre de Casablanca et Rabat.

Baisse des taux, amélioration des liquidités, retour des particuliers sur le marché…, des similitudes avec la période 2006-2007. La confirmation de la tendance haussière tributaire des introductions en bourse. L’indice pourrait atteindre les 14 500 points au courant de l’année.

Le réalisateur de la série américaine « Les Simspon » sera l’invité d’exception du Festival International de Cinéma d’Animation de Meknès (FICAM), prévu du 17 au 22 mars.

L’offre est rare et inadaptée à la demande. Le rendement locatif brut dans ce segment est de 8% à 10%. Les dispositions de la nouvelle loi devraient inciter les propriétaires à louer leurs biens.

L’Institution veut s’adapter aux changements de la société et s’ouvre de plus en plus sur le monde extérieur. Elle a récemment signé un mémorandum d’entente avec l’Institut Mandela pour les études sur le développement, en vue de contribuer à la formation des élites africaines.

Un investissement de 34 millions d’euros dont 28 sont apportés par la banque. Le projet devra permettre d’augmenter la production du site d’au moins 25%. La compagnie lance un plan d’action environnementale et sociale.

Les dépôts et les crédits en forte augmentation. 8 000 comptes ouverts auprès de la banque en 2016. Six agences installées à Casablanca, Rabat et Fès auxquelles s’ajouteront huit autres en 2017.

Les fonds diversifiés ont fini l’année en beauté, avec une performance annuelle moyenne de 15,2% contre 0,7% à fin 2015. Tous les fonds ont réalisé de bonnes performances, dont 23 qui ont dépassé le rendement moyen.

La baisse de la courbe des taux a définitivement marqué les esprits en 2016. Que ce soit sur le marché primaire (adjudications) ou secondaire (échanges de titres entre investisseurs), les rendements de l’ensemble des maturités se sont dépréciés par rapport à fin 2015.

Le taux de rendement des comptes sur carnet s’effrite de plus en plus. Depuis le second semestre 2013, il s’est inscrit sur une tendance baissière pour s’établir au deuxième semestre de cette année à 1,66% contre 2,12% à la même période de 2015.

Cette catégorie d’actifs a offert un rendement moyen de 4,08% à fin 2016, contre une performance de 3,4% l’année précédente.