Posts From Lavieeco

Aujourd’hui, les administrateurs font pression sur l’Etat par le biais de leurs syndicats pour que leurs salaires soient alignés sur ceux des ingénieurs. Ils ont le droit de revendiquer cela dans la mesure où beaucoup d’entre eux sont en effet

Le groupe de réflexion de la CGEM chargé du dossier de la nouvelle loi en préparation sur les sociétés anonymes a achevé ses travaux.

La mesure a été validée par le conseil d’administration de l’ONE qui s’est tenu lundi 26 janvier. A partir de janvier 2004, les clients haute et moyenne tension (industriels) bénéficieront d’une baisse sur le prix (HT) de l’électricité de 7,4

On s’attendait à  ce que l’accord de libre-échange avec les Etats-Unis soit signé avant le 31 janvier. Apparemment, il n’en sera rien.

Selon des sources bien informées dans le milieu bancaire, l’Office national de l’Eau potable (ONEP) s’apprête à externaliser son encours de crédits logement au profit d’une banque de la place. L’Office accordait auparavant ces crédits, dont l’encours s’élève aujourd’hui à

Deux millions de dollars. Ce sera la contribution du gouvernement américain à un projet initié par l’organisation internationale du travail au Maroc pour l’amélioration des conditions de travail des enfants en milieu rural. En octobre dernier, un autre don de

Le nouveau texte de loi sur la déclaration du patrimoine est finalisé. Des sources au ministère de la Modernisation des secteurs publics (MMSP) nous révèlent

Selon des sources bien informées, l’organigramme-cible de la fusion entre la BCM et Wafabank est fin prêt. Il devrait être dévoilé ce vendredi 30 janvier ou, au plus tard, le mardi 3 février.

La direction générale de la Communication audiovisuelle n’a toujours pas démarré ses activités. La Vie éco a appris que la direction est actuellement domiciliée, provisoirement, au siège de la Fondation Hassan II, à  Rabat, en attendant de se doter de son propre siège.

Fallait-il que le refus de son prix littéraire par Ahmed Bouzfour constitue
une prise de position peu orthodoxe et très inhabituelle, pour que le milieu
des écrivains et de la culture réagisse de manière aussi
vive ! A travers des jugements aussi divers que tranchés, il est difficile
d’apprécier, au delà de l’anecdotique, la portée
réelle de ce geste.

A Casablanca, on compte pas moins d’une centaine de cafés-narguilés.
Et le meilleur est à venir.
Les adeptes de la «shisha» sont majoritairement des femmes. Cadres
supérieurs, avocats et médecins en tâtent aussi.
Réduction de la dépendance vis-à-vis des cigarettes, aversion
pour l’Occident, sensualité du rituel…
Les raisons sont aussi diverses que futiles.

Comptes sur carnet, carte de retrait, bons de réduction, une panoplie
de produits existe.
Les banques misent surtout sur les jeunes actifs et leur offrent un produit évolutif
adapté à leurs besoins.
Les jeunes actifs deviennent une clientèle à part.