Posts From Larbi Chafik

Hausse du chiffre d’affaires de 31%, du résultat d’exploitation de 51% et du bénéfice net part du groupe de 48,3%. Distribution d’un dividende de 35 DH par action contre 25 DH en 2015.

Hausse du chiffre d’affaires de 3,3% et du résultat d’exploitation de 9,8% en 2016. Le groupe a vu son bénéfice net fondre de 1,2 milliard DH.

Le chiffre d’affaires marque un bond de 14,2% et le résultat net s’améliore de 5,1%. Des performances tirées aussi bien de l’activité Vie et Non Vie. Les ratios de solvabilité se maintiennent à un niveau confortable.

Oaklins est présente dans 40 pays, couvre 16 secteurs d’activité et regroupe 700 professionnels. Ce rapprochement permettra à la banque d’affaires marocaine d’augmenter son volume d’affaires.

A fin 2016, le chiffre d’affaires des concessionnaires automobiles et du groupe Label’Vie devrait augmenter de 13,1% et le RNPG de 19% n En 2017, l’activité devrait croître de 5,5% et les bénéfices de 2,8%.

Le secteur a lourdement pâti du contexte économique mondial. Les sociétés devraient afficher à fin 2016 une hausse de 1,9% du chiffre d’affaires et une baisse ramenée à 5,6% du RNPG.

Reprise du crédit sur fond de baisse généralisée des taux et d’une concurrence acharnée. Les banques exploitent de nouveaux filons pour doper leurs revenus. Le PNB global des banques cotées en bourse devrait augmenter de 5,5% à fin 2016 et le RNPG de 9,1%.

Baisse du chiffre d’affaires de 2,8% et de la masse bénéficiaire de 6,8% à fin 2016. L’activité du bâtiment devrait rester à un niveau faible en 2017. Celle des «travaux publics» devrait maintenir sa dynamique grâce aux investissements étatiques.

Il n’existe toujours pas de véritable marché ou de culture de transmission d’entreprises au Maroc. Selon les experts, l’entreprise familiale devrait dépersonnaliser sa gestion et son management. la mise en place d’une fiscalité encourageant la transmission d’entreprises est fortement recommandée.

Huit valeurs recommandées à l’achat avec un potentiel de croissance significatif. Attijariwafa bank et Wafa Assurance récoltent une opinion positive.

Seuls les certificats de dépôt des banques se maintiennent en hausse. Le marché compte de moins en moins d’émetteurs. L’encours des TCN en recul de 13,5%, à 55 milliards de DH.

Son cours a sensiblement progressé sur les derniers mois, s’éloignant de sa valeur cible; Le groupe devrait afficher un bénéfice en net progression à fin 2016 n Perspectives favorables à moyen terme.