Posts From Mehdi Jaouhari

Ce n’est pas un secret: entre le producteur et le consommateur, les prix des fruits et légumes passent du simple au double, voire plus. C’est dire à quel point le marché intérieur est désorganisé au grand dam de l’agriculteur et

1,4 Mt de marchandises y transitent chaque année, 25 000 personnes arpentent ses allées tous les jours. Le marché de gros des fruits et des légumes de Casablanca est classé 20e au niveau mondial.

Les exportations durant la campagne 2016-2017 se sont élevées à 517 000 tonnes, autant que la demande du marché intérieur. Sur le marché intérieur, les intermédiaires postés en aval et les détaillants s’adjugent une bonne partie des gains. L’activité de transformation est encore peu dynamique.

La Société Domaine Arij, Oléa Food des Conserves de Meknès-Aïcha et le GIE «Zouyout Chiadma Mogador» sont les récipiendaires. Le Maroc a présenté 12 marques primées lors de la 10e édition du concours national.

L’Association marocaine des exportateurs a conduit une délégation d’une vingtaine d’entreprises marocaines à l’Expo Halal Alimentaria. Le salon réunit en moyenne pas moins de 3 900 exposants de 65 pays différents.

La «Caravane Agricole Phosboucraa» a planté ses tentes le 5 avril à Assa. Les éleveurs de Guelmim-Oued Noun sont confrontés à de nombreux défis dont la rareté de l’eau. L’élevage camelin est une source de revenus pour les deux tiers des populations des provinces du Sud.

Conditions de transport de volaille, tueries, assurance et encadrement du secteur ont été passés en revue durant une rencontre entre éleveurs et ministre de tutelle. Les éleveurs réclament le statut agricole.

Les recettes de la TIC des boissons alcoolisées ont augmenté de 10,7% en 2017, à 1,4 milliard de DH par rapport à 2016, alors que les importations ont augmenté de 22%, à 628,8 millions. Selon la profession, l’embellie s’explique par le recul de l’informel et non pas par l’augmentation de la consommation. La consommation par habitant est plus élevée en Tunisie et en Algérie.

Les activités africaines génèrent 32% du RNPB. Le taux de couverture des créances en souffrance est porté à 63,5%, soit 3,5 points de plus qu’en 2016. Une trentaine d’agences ouvertes en 2017, au Maroc et sur le continent.

6,8 milliards de DH investis depuis 2009. Quelque 122 525 agriculteurs ont profité des subventions dans le cadre du Fonds de développement agricole. 120 projets d’un investissement global de 5,6 milliards de DH ont été réalisés dans le cadre du Pilier I du PMV.

Un système d’information de l’administration fiscale, un système d’information géographique, la dématérialisation des services de légalisation et l’acquisition d’un outil CRM sont les quatre projets prioritaires à concrétiser courant 2018. L’idée de ce grand projet numérique est inspirée de la vision du programme de développement du Grand Casablanca (PDGC) 2014-2020. Un meilleur accès à l’information est promis à travers la plateforme «Casa Urban Data» regroupant l’ensemble des données partageables entre les administrations et les citoyens.

Le groupe OCP investira 100 milliards d’ici 2028 dans les axes centre (Benguerir-Safi) et sud (Laâyoune) ainsi qu’en Afrique. La consommation d’engrais du continent croît dix fois plus vite que la moyenne mondiale. Très peu de zones à risques pour les cargaisons.