Posts From Imane Trari

En théorie, elles permettent de réduire le nombre de documents, les délais et les frais. Dans la pratique, chaque administration joue encore sa partition. L’activation de l’opposabilité des procédures simplifiées aux administrations s’impose.

Cette progression est le résultat du programme d’élargissement de la zone de stationnement à horodateurs dans la ville. Dans certains quartiers, les gardiens refusent toujours de lâcher les zones qu’ils contrôlent.

Les Marocains ont réalisé plus d’un milliard d’heures d’appels sortants sur le mobile et le fixe, en progression de 7% par rapport à 2015. Cette hausse a bénéficié surtout à Maroc Telecom qui a gagné 1,7 point de part de marché sur le mobile et 8 points sur le fixe. Sur la data, Inwi se montre plus dynamique que la concurrence.

Faute de membres, le gros du financement provient des subventions publiques. La représentation nationale est la principale clé de répartition. Les multiples tentatives de l’Etat pour assurer la transparence des comptes des syndicats ont échoué.

Trois ans après le démarrage des nouveaux contrats, la propreté à Casablanca laisse encore à désirer. Les opérateurs assurent avoir réalisé 95% des investissements prévus dans le cahier des charges. La forte présence des marchés informels et marchands ambulants dans la ville, le vol et le vandalisme des bennes à ordures ainsi que le manque d’implication des citoyens rendent le nettoiement difficile.

Les stars de la chanson arabe affluent grâce aux équipements de dernière génération et aux tarifs très compétitifs. Les studios marocains concurrencent désormais ceux de l’Egypte et du Liban. Pour le moment, les habillages sonores, la musique libre de droit, les voix off pour les spots radios, les pubs télés et les musiques de films rapportent près de 80% des recettes.

La budgétisation du chiffre d’affaires est le principal motif invoqué pour expliquer leur décision. Les clients sont mis devant le fait accompli. Cette pratique, conjuguée à la faible utilisation des TPE dans le commerce, contrarie le développement du paiement par carte.

L’opérateur commercialise des licences de sécurité à 30 DH pour un mois, 100 DH pour six mois et 150 DH pour une année. Cette politique de prix bas vise d’abord à sensibiliser les usagers quant à l’importance de la sécurité informatique.

Le chiffre d’affaires du secteur a progressé de 36% depuis 2013 et le nombre de joueurs a augmenté de 5% en 2016. Les opérateurs continuent d’investir la toile pour faire la promotion de leurs produits et recruter de nouveaux joueurs, notamment dans la tranche des jeunes. Le digital s’impose comme le moyen de communication privilégié.

Le chiffre d’affaires a progressé, mais le volume a chuté. iPhone et Samsung contrôlent les 2 tiers du marché. De nouvelles marques asiatiques mènent une grosse bataille sur le marché traditionnel.

Près de 3 000 chauffeurs de VTC sont dans le collimateur des taxis. En moyenne, les agents de contrôle routier procèdent chaque jour à l’immobilisation de 5 véhicules. Pour crédibiliser leur lutte contre le transport dit clandestin, les chauffeurs de taxis s’engagent à respecter scrupuleusement le texte qui régit leur activité.

La start-up compte déjà 5 000 conducteurs inscrits, dont 1 800 sur Casablanca. La rémunération fixe varie de 1 000 à 1 500 DH nets par mois. L’impôt est prélevé à la source.