Posts From Ibtissam Benchanna

La demande de biens situés en face des lignes de tramway en net recul à Casablanca et Rabat.  Les acheteurs fuient les nuisances sonores et la rareté des places de stationnement. Promoteurs et propriétaires d’appartements se trouvent obligés de revoir leurs prix à la baisse.

Deux niveaux de labellisation seront introduits : Gold et Silver. Outre la certification des projets, les promoteurs seront récompensés par des étoiles. Une vingtaine de dossiers notés selon la version actuelle sont en cours de traitement.

Cinq établissements sur les huit agréés proposent un financement Mourabaha. Hormis le coût du financement, le client doit prendre en compte les frais liés au transfert de propriété. Il faut compter dix jours à un mois et demi pour obtenir un financement.

Deux sites ont été récemment inscrits sur la liste des zones d’importance mondiale. L’objectif du Haut commissariat aux eaux et forêts est d’inscrire 30 sites supplémentaires à l’horizon 2024.

Ahmed Al Yacoubi est, officiellement, nouveau directeur général et membre du directoire de Société Générale Maroc, et ce, depuis le 1erfévrier.

Neuf banques se sont engagées dans ce processus de financement. Une convention est prévue entre les contribuables et les banques pour activer le dispositif. La DGI devra publier une note pour expliquer le processus.

Aucun changement de taille dans la mouture finale du contrat programme. Les professionnels insistent sur le maintien de la commission paritaire auprès du chef du gouvernement prévue dans le contrat programme. La commande publique et les marchés de l’Afrique subsaharienne sont les moteurs de la relance.

Certaines banques participatives recommandent, voire poussent leurs clients à souscrire une assurance-vie classique. D’autres assurent prendre en charge totalement le risque, mais seuls des clients triés sur le volet bénéficient de ce traitement. Quelques opérateurs refusent toujours d’accorder la Mourabaha faute d’assurance Takaful.

Il existe de grandes différences de prix entre les établissements. Le coût d’un MBA peut atteindre 300 000 DH. Les candidats préfèrent financer eux-mêmes leur formation pour garder leur liberté professionnelle.

La gestion des risques exige l’implication de tous les départements de l’entreprise. Une identification des risques internes et externes n’est pas suffisante si elle n’est pas accompagnée d’un traitement efficient.

Les professionnels jugent que la plupart des lois et règlements sont inapplicables. Ils déplorent le fait de ne pas toujours être associés à leur rédaction. Beaucoup de textes sont parsemés d’imprécisions.

Mundiapolis propose un MBA en Banque et Finance Islamique et un Global Pan-African MBA en blended et en distance learning. L’université mise sur le respect des standards internationaux, la cohérence avec le contexte économique et la qualité des enseignants.