Posts From Ibtissam Benchanna

Des dispositifs transversaux d’appui et d’accompagnement de l’étudiant sont mis en place. Un observatoire des métiers est créé afin de discuter des perspectives de développement au sein de l’école. Des programmes de mobilité internationale aux Etats-Unis, au Canada et en Europe seront développés.

60 996 étudiants ont été immatriculés à la CNOPS pour seulement 622 établissements affiliés. Cette couverture concerne tous les étudiants de moins de 30 ans, ne bénéficiant d’aucune assurance médicale.

450 nouveaux étudiants ont été inscrits dans l’établissement cette année, soit 50% de plus par rapport à l’année dernière. L’ENCG de Settat est positionnée comme l’une des meilleures écoles de commerce au Maroc. Le taux de réussite est très élevé et l’insertion professionnelle avoisine les 100%.

Plusieurs universités publiques ont déjà développé des MOOCs au profit de leurs étudiants. Les résultats sont tangibles par l’accroissement du taux de validation. Les écoles et universités privées privilégient l’apprentissage des langues à travers l’e-learning.

TBS se situe dans le club très fermé des 80 Business School «triple crown». Un «Advisory Board» a été créé dont la mission est de cadrer les choix stratégiques de l’école en matière d’enseignement et de recherche. Le taux d’insertion professionnelle des lauréats est de 98% dans les 6 mois après l’obtention du diplôme.

Au niveau des établissements d’enseignement supérieur, l’accent est particulièrement mis sur l’adaptation de la formation au contexte socioéconomique. En plus d’assurer son rôle d’enseignant, ce dernier doit faire de la recherche un pilier important pour assurer son auto-formation.

Les soft skills sont désormais intégrés dans la formation du niveau master de l’UCA. Plus de 200 étudiants par an suivent un semestre à l’étranger. L’université prévoit l’inauguration de la Cité de l’Innovation de Marrakech.

Adoption d’un système de crédits, d’un parcours individualisé, évaluation de l’enseignant…, autant de nouveautés à l’étude. Plusieurs challenges restent à relever, liés aussi bien aux conditions qu’à l’enseignement lui-même.

Plusieurs concessionnaires ont développé une activité reprise/vente de voitures d’occasion. Ils imposent toutefois des conditions lors du rachat du véhicule.

Les ventes ont totalisé 4 226 unités à fin avril, en hausse de 24,5% sur une année. Fiat, Ford et Mitsubishi se positionnent en tête. Le pick-up cède du terrain au profit du fourgon.

Ils sont plusieurs à s’orienter vers les SUV depuis quelques années. En plus de la puissance et du design, les prix sont devenus abordables. Toutes les marques disposent actuellement d’une gamme de SUV commercialisée sur le marché.

BMW, Mercedes et Audi ont maintenu une forte croissance des ventes à fin avril. Grâce aux efforts des concessionnaires, les prix sont devenus abordables. Les clients préfèrent payer plus pour rouler à bord d’une voiture de ce segment.