Posts From Ibtissam Benchanna

Le client est entièrement pris en charge dès qu’il fait appel aux compétences du private banker. Il a pour mission d’analyser la situation du client, de proposer une stratégie de placement et d’assurer le suivi.

Depuis son lancement, le nombre de clients a augmenté de 18% et des actifs gérés de 16%. Les évolutions réglementaires devraient permettre de saisir de nouvelles opportunités tournées vers l’immobilier ou encore l’international.

La rentabilité de ces entités est en baisse depuis quelques années. Des mouvements de consolidation apparaissent de plus en plus. Les banques privées sont obligées de revoir leur mode de fonctionnement et de miser sur l’innovation.

Les clients fortunés optent davantage pour les fonds à capital ou rendement garanti. La rémunération des produits de taux et bancaires est de moins en moins intéressante. Les contrats d’assurance vie restent un placement régulièrement investi.

La cellule d’ingénierie et de planification patrimoniale s’appuie sur l’expertise des diverses entités du groupe. L’évolution de la banque privée devra accompagner la mutation du tissu économique marocain.

Les banques privées disposent de tous les produits de placement allant du plus court au plus long terme. Elles devraient bientôt lancer des produits relatifs aux OPCI et à la finance participative.

Le secteur des banques privées se porte bien. Les gestionnaires apportent des solutions sur mesure à leurs clients fortunés. Les perspectives de croissance sont favorables. L’innovation reste de mise.

Le Groupe a restructuré son offre pour l’industrie agroalimentaire à l’occasion de la signature du contrat programme du secteur. En parallèle, il dispose de solutions de financement adaptées à toutes les filières et à tous les besoins agricoles.

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc est fortement engagé en faveur de l’agriculture et du développement socioéconomique en milieu rural. Son objectif, aux côtés des pouvoirs publics, est de valoriser les activités agricoles et de stabiliser les populations rurales en améliorant durablement leur niveau de vie.

Les réalisations du Groupe Crédit Agricole du Maroc sont largement satisfaisantes et dépassent même les objectifs. Le rôle du GCAM s’étend à l’accompagnement, à l’encadrement et au suivi.

A trois années de l’échéance, les réalisations du PMV sont perceptibles et appréciables. Que ce soit pour le Pilier I ou II, les objectifs sont presque complètement atteints.

Une large gamme de solutions adaptées aux différents secteurs et phases de développement des PME. En plus du financement, les banques jouent un rôle important en matière d’accompagnement et d’assistance.