Posts From Ibtissam Benchanna

Jawad Chami, Commissaire du SIAM 2018 : «Le succès du SIAM est un bon thermomètre de la réussite agricole du pays»

La durée peut aller jusqu’à 84 mois, les frais de dossier sont gratuits et ceux d’immatriculation ne sont pas intégrés dans le calcul de la marge bénéficiaire. Pour les besoins d’une simulation, nous avons pris comme hypothèse une voiture de 400 000 DH avec un apport personnel de 50%.

L’Agence urbaine de Casablanca donne la possibilité de disposer en ligne de la note de renseignements, nécessaire pour obtenir l’autorisation. Bientôt, les 29 agences urbaines du Maroc devront offrir cette prestation.

Ce segment n’obéit pas forcément aux cycles du marché immobilier. Plus de 80% des auto-constructeurs ne font pas appel aux professionnels de la construction. L’anarchie qui règne sur le marché affecte le paysage urbain.

Depuis le 15 Janvier, Bank Al-Maghrib n’est pas intervenu durant plus de la moitié des séances. Une flexibilisation plus prononcée du taux de change permettrait de limiter la pression sur les réserves de change, selon BMCE Capital research.

La société a dégagé un bénéfice en retrait de 9% à 330 MDH. Elle a adopté un nouveau plan stratégique 2018- 2020, dont les objectifs sont la maîtrise de l’investissement et l’amélioration du flux de cash-flow.

Des promoteurs commercialisent le logement social à plus de 250000DH, le surplus est exigé sous la table ou facturé comme travaux supplémentaires. Mis devant le fait accompli, le client est obligé de signer un avenant pour crédibiliser le prix de vente final. La FNPI compte dénoncer au fisc tout promoteur qui fait entorse à la loi.

Les contrats-types remis aux banques comprennent pas moins de 15 articles. Ils concernent, entre autres, des dispositions propres à la Mourabaha, à la promesse d’achat et à l’hypothèque. La durée du contrat de la Mourabaha auto devrait être alignée sur les pratiques des banques classiques.

Le projet des «Tours Végétales» comprend 409 appartements orientés à 180 degrés sur la ville, 10 commerces et 16 bureaux. Le projet a nécessité une enveloppe globale de 650 MDH. Le taux de commercialisation de la première tranche est de 85% et celui de la deuxième de 50%.

Dans un mémorandum présenté au ministre de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, les promoteurs ont suggéré plusieurs mesures à court et moyen termes, en plus d’un dispositif d’accompagnement à caractère administratif et légal. Social, économique, moyen standing et rural, leurs requêtes concernent tous les segments du marché.

«Bank Al-Maghrib réalise systématiquement des études d’impact détaillées».

La norme prend en compte non seulement les pertes avérées, mais aussi celles attendues de tous les instruments financiers. Les banques sont désormais tenues de prendre en compte le risque de crédit dès la phase d’octroi. L’impact sur le niveau des provisions, sur le coût du risque et sur les fonds propres sera réel.