Posts From Hicham Benjamaa

D’après une étude du cabinet Deloitte, le tiers des femmes marocaines, âgées de 18 à 64 ans, ont déclaré leur intention de monter une affaire dans les trois prochaines années. Les femmes entrepreneures marocaines tentent de concilier entre volonté d’autonomie et d’émancipation et respect de schémas de pensées traditionnels.

L’inflation devrait atteindre 1,8% en 2018 et revenir à 1,5% en 2019 contre 0,7% en 2017. Le taux de croissance devrait, quant à lui, se situer à 4% en 2017 et 3,3% en 2018, avec une légère accélération à 3,5% en 2019. Le taux directeur est maintenu à 2,25%.

Un programme destiné à l’autonomisation des femmes est mis en œuvre dans les régions d’Ouarzazate et d’Essaouira. Il vise le développement des capacités et des connaissances techniques des agricultrices.

Le montant global des investissements s’élève à 41 milliards de DH. Ces projets ont permis la création de 180 000 emplois pendant la phase de réalisation. Le chiffre d’affaires devrait s’élever à 3,88 milliards de DH et les investissements programmés totalisent 6,8 milliards.

L’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS) n’y est pas allé par quatre chemins. Dans son rapport sur 2017, cet organisme a mis l’accent sur la nécessité de protéger les droits des toxicomanes et des auteurs présumés d’infractions liées à la drogue, à tous les stades de la procédure pénale ; tout en appelant à l’abolition de la peine de mort pour ce type d’infractions.

Entre 30% et 70% des médicaments vendus sur le continent sont contrefaits. La contrefaçon des médicaments a généré un chiffre d’affaires de 200 milliards de dollars en 2014.

Elle met en garde contre l’application abusive du timbre de 20 DH.

Le Camp a regroupé quarante filles ayant travaillé sur une quinzaine de projets IT, autour de la thématique «Education». Les quinze projets portent sur le développement d’applications mobiles, la création des sites web et le développement des jeux électroniques.

Le taux de croissance du PIB devrait s’établir à 4,6% dans le sillage de la hausse de la valeur ajoutée agricole de 15,4%. Le secteur non agricole reste sur une croissance faible. Le déficit du compte courant est atténué grâce aux transferts.

La feuille de route de la commission devra notamment contribuer à l’amélioration du climat des affaires et à soutenir la promotion de la PME. La sécurité juridique des marchés publics sera renforcée. La Banque Mondiale a octroyé un don de 400 000 dollars sur la période 2013-2016 pour financer le démarrage de l’organisme.

Le Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) a adopté un nouveau plan d’action qui s’étendra jusqu’au mois de juillet 2019. C’était lors de sa13e session ordinaire, tenue les 18 et 19 janvier, tel que présenté dans une conférence de presse organisée le 22 à Rabat.

La réforme est préventive et non pas curative, car elle ne constitue pas une réponse à une diminution sensible des réserves de change. Dans le cas extrême d’une dépréciation du Dirham de 2,5%, la croissance augmenterait en 2018 de 0,2% et l’inflation de 0,4% pour atteindre 1,9%.