Posts From Fadwa Misk

Jazzablanca fait encore parler de lui n Dans le cadre de ses Casa live sessions, le festival invite le célèbre Jazzman Erik Truffaz pour un concert au Megarama mercredi 8 février. Après Beth Hart et Al Di Meola, le trompettiste franco-suisse a enchanté les amoureux du jazz casablancais.

L’OPM vient de célébrer ses vingt ans d’existence en quatre excellents concerts. Quatre chefs d’orchestre et dix solistes d’exception ont participé à cet événement, le 8 février à Casablanca, où l’émotion était invitée d’honneur.

Malgré son jeune âge, Abdallah Hassak joue dans la cour des grands. Cet artiste sonore mène en parallèle moult projets artistiques, aux dimensions profondément philosophiques. De la musique à l’archivage sonore, il cumule un bagage qui le fait voyager à travers le monde.

La 23e édition du Salon international de l’édition et du livre pose ses stands à la Foire de Casablanca du 9 au 19 février. Pour en profiter au maximum, voici quelques suggestions.

La troupe de théâtre marocaine Anfass vient d’être couronnée à la 9e édition du Festival de théâtre arabe qui a eu lieu à Oran et Mostaghanem, en Algérie. La pièce, mise en scène par Asmaa Houri, raconte le combat d’une femme contre le cancer.

Le deuxième numéro de «la Revue des statistiques culturelles, de 2013 à 2015», révèle l’évolution des recettes des musées publiques et monuments historiques. Les chiffres ne rendent pas hommage à la richesse du patrimoine marocain, mais ils sont surtout en baisse.

Vient de paraître aux Editions La Croisée des Chemins, «Philosophie et histoire», dernier essai de l’historien et essayiste Abdallah Laroui. L’ouvrage traite de l’éternelle dualité entre la philosophie et l’histoire, dans le but de démontrer la pertinence de l’historicisme. L’auteur y a recours au retour sur soi et à l’uchronie pour asseoir sa thèse.

Nous avons reçu plus de 477 projets, on en a retenu 315.

La ville de Laâyoune vient d’abriter, du 19 au 22 janvier, la première édition du Festival Wennibik, sous le thème «La paix par la diversité».

La comédienne franco-marocaine Camila Aouatefe Lahmani joue le rôle de Hayat, film attendu du réalisateur Raouf Sebbahi. Fraîchement débarquée sur la scène artistique marocaine, la jeune femme déborde de dynamisme et de bonne volonté.

Vient de paraître, chez Virgule éditions, «Etat d’urgence», le dernier recueil de poésie de Mohamed Hmoudane, illustré par l’artiste Bouchaib Maoual. Le poète y fait le procès d’un fanatisme ignorant et d’une course au pouvoir drapée de piété.

Du 26 janvier au 10 mars, le musée de Bank Al-Maghrib organise une exposition hommage à Aziz Abou Ali, artiste peintre né à Marrakech et mort à Madrid, à l’âge de 58 ans. Figure majeure des arts plastiques au Maroc et à l’étranger, Aziz Abou Ali a gravé sa solitude dans une œuvre éternelle.