Posts From Fadel Boucetta

pourquoi refuse-t-on la liberté provisoire ? Tout simplement pour des raisons juridiques, mais pas seulement. Cette mesure dépend du magistrat instructeur. Il peut décider de l’octroyer (ou pas) pour des raisons qui relèvent de son intime conviction.

bientôt le Grand Théâtre ouvrira ses portes, flambant neuf, pendant, qu’en face, le tribunal n’en finit pas de panser ses plaies. Sans oublier de préciser, histoire de brouiller définitivement les pistes, que le Tribunal de première instance (oui celui qui jouxte la Wilaya), fait accessoirement aussi office de …Cour d’appel sociale : tout dépend par quelle porte on entre !

C’est donc bientôt la fin de l’année, et nous espérons tous que la prochaine soit bénéfique et heureuse pour notre pays, ses dirigeants et sa population. L’on peut aussi penser, imaginer, rêver à quelques changements, qui seraient le signe d’une évolution mentale et intellectuelle.

Il conviendrait donc de former les magistrats afin de leur inculquer les bases d’une Justice rationnelle, juste, mais sévère aussi quand il le faut : simple question de discernement!

c’est uniquement la faute à pas de chance, si tel matin, un violeur récidiviste est présenté à un substitut, femme de son état, qui n’éprouvera aucun remords à l’envoyer croupir en prison le plus longtemps possible !

la conception des tribunaux, au demeurant architecturalement réussie, fait peu cas de l’utilisateur, qui est pourtant le premier concerné. On a ainsi souvent assisté à des scènes où des justiciables handicapés avaient les plus grandes peines du monde à rallier la salle d’audience.

dans les procès qui se tiennent quotidiennement dans les palais de justice du Royaume, les juges doivent aussi, et souvent, faire face à des réalités poignantes, où il s’avère que la stricte application des lois en vigueur ne règle pas le conflit entre les parties, mais au contraire, et assez souvent, exacerbe leurs tensions et autres rancœurs ou amertume.

«l’âme» d’un procès d’assises se trouve dans la salle en elle-même et non dehors. Parce que ce qui fait la valeur d’un procès aux assises c’est la qualité des intervenants.

la geôle d’un commissariat, prévue pour accueillir des délinquants endurcis, n’a pas à ressembler à un palace.

Le but de tout cela n’est pas de jeter l’opprobre sur tous les magistrats du pays, loin de là : la plupart, et même la majorité d’entre eux, sont parfaitement conscients de leur rôle dans la société, et remplissent leur tache avec passion et professionnalisme…

une troupe de touristes japonais fit irruption dans la salle, pendant qu’une audience s’y tenait. Tout le monde fut surpris. Le policier en faction devant l’entrée principale avait pour consigne, entres autres, de ne pas refuser l’entrée aux touristes, pour peu qu’ils soient constitués en groupes, et dirigés par des guides.

la frilosité et l’extrême retenue que s’imposent bien des fonctionnaires avant de prendre une décision, peuvent avoir plusieurs raisons : la crainte de se tromper, de ne pas appliquer des consignes, voire de les outrepasser ; le souci de ne pas mettre en péril toute une carrière, en prenant des décisions contestables par la hiérarchie.