Posts From Fadel Boucetta

les lois anti-homosexuelles ne servent à rien, sont difficilement applicables et permettent surtout aux ennemis de notre pays un dénigrement à tout-va, facile, il est vrai, lorsqu’on prend pour base des documents de l’ONU où figure en rouge le Maroc parmi les pays portant atteinte aux libertés individuelles.

Le premier prévenu, le plus jeune vient d’avoir son Bac; le second et le troisième sont étudiants, en ecole de commerce pour l’un…et en droit pour l’autre. Ils ne sont pas qu’étudiants, tout simplement : ils figurent tous les trois parmi l’élite estudiantine, majors de leurs promotions, et Bac avec mention. Le président de l’audience est perplexe.

Pour l’instant, ils sont une demi-douzaine, revêtus de leurs robes d’audience, qui terminent leur stage de juges. On les aperçoit, assis, derrière le président qui dirige l’audience du jour. Deux obligations impératives: ne proférer aucun mot, et ne prendre aucune note. Ils sont là pour observer comment se déroule une audience.

Le magistrat a compris qu’une peine de prison ne résoudrait pas les problèmes psychiques dont souffre le prévenu, que sa remise en liberté risque de le voir récidiver dans ses actes irréfléchis ou causer des dommages autrement plus graves. Alors, il attend de se baser sur une expertise scientifique, avant d’ordonner un éventuel placement d’office dans un centre spécialisé

Durant l’été, les délits mineurs se multiplient : l’ambiance estivale favorisant le relâchement, on constate une recrudescence des vols divers (à l’arraché, dans les coffres de voitures, dans les maisons désertées), qui ne sont pas spécialement le fait de délinquants aguerris, mais de simples quidams ayant souvent succombé à une tentation ou une pulsion.

de retour de la mosquée, les jeunes prévenus ont vu une porte d’un appartement entrouverte, sont entrés dans les lieux, puis ont chapardé de menus objets (une lampe électrique, une casserole, deux cendriers et autres bricoles), avant de se faire intercepter par un voisin peu commode.

ce qui semble intéressant, c’est de constater comment, à partir d’un même document de base, les avis vont diverger et se télescoper. Ce document, c’est le fameux procès-verbal de la police, qui servira de fil conducteur durant les débats.

l’homme poursuit une avocate, tout en brandissant un stylo, et proférant des propos indécents. Il essaie même de lui porter un coup, et son stylo déchire un pan de la robe noire que porte la juriste. Les gens accourent, les greffiers s’affolent, alors que LE policier en service ne sait plus quoi faire. Il devrait intervenir en principe illico presto pour arrêter le forcené. Sauf que ce dernier est un juge…

en période ramadanesque, curieusement la nature des délits change radicalement. Il y a moins de vols, moins d’agressions, en relation certainement avec les horaires adoptés. Le soir, les rues pleines de monde ne favorisent guère ce genre d’activités, les voleurs étant conscients des risques encourus

le ministère de la justice pourra se consacrer à la gestion, la surveillance des multiples tribunaux que compte le pays, et qui doivent être régulièrement entretenus, équipés, et où travaille une armée de fonctionnaires. Il est responsable de la maintenance, des salaires, des constructions nouvelles…

Pour suivre la progression de son dossier, la firme chinoise décide de prendre un avocat pour défendre ses intérêts. En l’occurrence une avocate…américaine, dont le Cabinet est situé à Washington DC, mais qu’elle gère depuis sa succursale basée…à Sao Paulo (Brésil). Laquelle, à son tour, mandate un avocat marocain…

Nous avons eu l’occasion ici même de détailler le fonctionnement du bracelet électronique, et avons aussi évalué ses chances (très minimes) de réussite au Maroc. Mais nos magistrats ont d’autres moyens à leur disposition, pour éviter l’emprisonnement