Posts From Aziza belouas

Les exportations du secteur ont augmenté de 8,8% en 2017. Une performance qui tient au contrat programme et aux mesures fiscales. Le secteur peut cependant faire plus et mieux.

«La priorité à l’intégration scolaire des autistes».

Ce trouble neurologique est souvent occulté par les familles. L’insertion sociale des autistes reste difficile, faute d’une prise en charge adéquate. Pour le Collectif Autisme Maroc, le droit à l’inclusion scolaire est la première étape à franchir…

Le double défi de la valorisation des produits et la réduction de la précarité des femmes est relevé… Cosmétiques, miel, produits d’artisanat, huiles et épices forment le top 5 des ventes. Le panier moyen est de 240 DH. Le nombre de coopératives membres de ce centre commercial a atteint 245 contre 150 à son inauguration en mars 2017.

Lloyd’s regroupe quatre syndicats appelés aussi «petites compagnies», dont chacune dispose d’un propre business-plan. Chaque année, les souscriptions totalisent 40 milliards de dollars dont 30% au titre de la réassurance. Le format CFC est un écosystème idéal pour Lloyd’s qui est également un écosystème.

Le nouveau service couvre l’ensemble de la ligne 1, soit 31 km. L’utilisateur a juste besoin de s’enregistrer via son numéro de téléphone et d’insérer le code d’activation reçu par SMS. L’offre est de 200 Mo par jour et permet de couvrir environ 2,5 heures de trajet.

Les victimes n’osent pas toujours dénoncer l’agression subie. Incomprises et abandonnées par leur famille, elles vivent dans la peur et l’angoisse. Les plus chanceuses sont recueillies par les associations. Mais leur reconstruction reste dure. Témoignages…

Initiée par la Fédération internationale du diabète et les laboratoires Novo Nordisk, l’opération sera pilotée par la Société marocaine d’endocrinologie, diabétologie et nutrition. Les accidents vasculaires cérébraux, les maladies coronariennes et les artériopathies périphériques constituent la principale cause de décès chez les personnes atteintes de diabète de type 2.

«A Casablanca, 3 à 4% des mariages contractés concernent des mineurs».

Le Maroc enregistre le taux le plus élevé en comparaison avec la Turquie et la Tunisie. La vulnérabilité économique et la non-scolarisation en sont les principales causes. Le nombre d’unions précoces a chuté de 13% entre 2004 et 2014.

Quatorze ans après son entrée en vigueur, la Moudawana de 2004 a pris des rides. Le mouvement féministe réclame une réforme approfondie pour adapter le texte à la législation nationale et aux conventions internationales.