Posts From Akram Guendouli

La réalisation de ces deux tracés nécessitera près de 1,8 milliard de dirhams.

En France, le chiffre d’affaires du halal est estimé à plus de 5.5 milliards d’euros, l’équivalent du marché du BIO.

Najla Chérif Hamdi DRH Sanofi Maroc, Tunisie et Libye. Aziz Debbagh DRH de Jacobs Engineering. Asmae Tazi DRH de Lesieur-Cristal. Aline Chambaret DRH de Saham Finances. Leila Serar Tazi Directrice centrale capital humain – BMCE Bank of Africa

.

Le Maroc et le Qatar souhaitent renforcer leur coopération dans le domaine universitaire.

Les groupes et groupements parlementaires à la Chambre des représentants, relevant aussi bien de la majorité que de l’opposition, ont souligné, mardi 15 mai 2018, la nécessité d’établir des mesures de plafonnement des prix des carburants et d’évaluer l’efficacité de la politique de libéralisation du secteur des hydrocarbures.

Un récent bilan fait état d’un mort et de deux blessés dans l’incendie qui a éclaté ce matin dans un centre professionnel d’hôtellerie sis rue Capitaine Puissesseau au quartier de La Gironde à Casablanca.

On s’en doutait un peu, et l’étude que le HCP vient de publier sur l’adéquation entre formation et emploi le confirme : parmi les secteurs les plus défavorables à l’adéquation entre formation et emploi (ils sont au nombre de 19 sur 21), celui des “arts, spectacles et activités récréatives” occupe la première place.

Fleuron de l’industrie du textile-habillement dans les années 80, le business model d’Icomail n’était pas bâti sur les avantages comparatifs du Maroc, mais sur sa politique RH avant-gardiste et son style de management. L’arrivée de nouveaux actionnaires a totalement détruit la culture d’entreprise.

Retrouvez EN KIOSQUE, le numéro 4 943 du journal La Vie éco du 27 avril 2018.

Les touristes arrivés à Agadir en provenance de plusieurs villes marocaines se classent au premier rang avec 21 585 touristes, soit une légère hausse de 1,86% par rapport à mars 2017.

L’impact des précipitations est bénéfique sur l’ensemble du secteur agricole.

L’Etat doit s’occuper des politiques sociales, de l’enseignement, la santé et la législation du travail. L’entreprise se charge du dialogue social, de l’emploi et du coût du travail.