OPCVM : Valoris Management accumule les certifications
13 octobre 2015
Ibtissam Benchanna (775 articles)
0 Commentaire
Partager

OPCVM : Valoris Management accumule les certifications

Après avoir obtenu la certification ISAE de type I en 2014, la société de gestion vient de décrocher le type II. Cette norme atteste de l’efficacité du dispositif de contrôle interne mis en place.

Valoris Management, filiale de gestion d’OPCVM de Capital Gestion Group, vient de décrocher le certificat ISAE 3402 de type II, selon les normes développées par l’AICPA (American Institue of Certified Public Accountant). Cette norme de référence en matière d’information financière atteste de l’efficacité du dispositif global de contrôle interne mis en place. Le dispositif permet d’assurer le respect des dispositions légales et réglementaires en vigueur, la validité des opérations des collaborateurs, le traitement des réclamations de la clientèle et l’analyse des risques liés à l’activité. Il permet également la sensibilisation des collaborateurs en matière de déontologie ainsi que le respect de la sécurité informatique. Notons que l’efficacité du dispositif global de contrôle interne est vérifiée à travers trois niveaux de contrôle permanents et périodiques, dont le responsable du département du contrôle interne, celui du middle-office et enfin le contrôleur interne.

Ce certificat s’inscrit dans la continuité de la certification obtenue en 2014 par la société de gestion, ISAE 3402 de type I. Celle-ci consiste à décrire les contrôles clés réalisé et permet aux clients et auditeurs de prendre connaissance de l’environnement et du dispositif de contrôle relatif aux prestations fournies par la société. Capital Gestion Group attribue une importance particulière à cette certification en raison de ses nombreux avantages en termes de conformité aux standards internationaux et de crédibilité des prestations fournies. Elle constitue également un gage de la qualité des process. «Cela est d’autant plus important puisque nombre d’appels d’offres lancés exigent cette certification pour pouvoir soumissionner», explique Khalil El Yamani, directeur général délégué de Valoris Management. Cela dit, les investisseurs locaux ne prêtent pas autant d’intérêt à la certification d’une société de gestion qu’au taux de rendement des fonds qui y sont gérés. 

Valoris Management n’entend pas s’arrêter à ce stade de certification. La société de gestion compte obtenir d’autres types de certification dont principalement ISO, sachant qu’elle fait l’objet de rating annuel de la part de l’agence de notation Fitch Rating. De son côté, Capital Gestion Groupe compte continuer à développer sa filiale, qui se place, et de loin, en 1ère position parmi les sociétés de gestion indépendantes et la 4e sur le marché de la gestion d’actifs, avec 17 OPCVM gérés totalisant un actif de 22 milliards de DH. En plus du développement de l’actif, la société de gestion envisage de diversifier son portefeuille clients, constitué principalement d’investisseurs institutionnels. Elle table ainsi sur le recrutement de plus de clients particuliers en vue d’équilibrer sa base. Notons au passage que Valoris Securities (ex-Euro Bourse), rachetée par le groupe l’année dernière, dispose d’une base clientèle riche en personnes physiques. Ce qui pourrait constituer une manne non négligeable pour la société de gestion.

Le plan de développement du groupe concerne également ses quatre autres filiales dont notamment Valoris Property et Valoris Corporate Finance. La première, une société dédiée au placement dans les fonds immobiliers, opère à travers des SPV (Special Property Vehicles) qui sont des véhicules de placement dans les biens immobiliers, en attendant l’adoption de la loi sur les OPCI et la publication de ses décrets d’application. En fait, la société fait actuellement de la promotion immobilière, en collectant des fonds des investisseurs intéressés, en déléguant la construction à une société spécialisée et en vendant les actifs construits. En fonction du type du bien et de son emplacement, le taux de rendement peut aller de 7% à 10%, soit un rendement nettement plus intéressant que le marché actions, les produits bancaires ou encore les bons du Trésor, et ce, sur une période de placement qui va de 2 années et demie à 4 ans. La société compte déjà à son actif 2 projets finalisés, l’un à Mohammédia, l’autre à Val- Fleuri. Le top management n’a pas manqué de nous confier l’entame d’un projet immobilier d’envergure au sein de Casablanca. Par ailleurs, la société propose de gérer des véhicules investis aussi dans les actifs industriels et logistiques ainsi que dans l’immobilier de bureaux.

Valoris Corporate Finance, pour sa part, est une filiale spécialisée dans le conseil en matière de fusions-acquisitions, d’introduction en bourse et de levée de dette. Rappelons que sur cette dernière activité, la société s’est chargée de la réalisation de la note d’information de l’émission obligataire de Label’Vie en 2014 d’un montant de 1,5 milliard de DH.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *