Maroclear-contribue
13 octobre 2006
Lavieeco (24922 articles)
0 Commentaire
Partager

Maroclear-contribue

Maroclear et la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC), basée à  Libreville, devaient procéder, ce vendredi matin, à  la signature d’une convention de partenariat à  la demande de Christian Bango, fils du président du Gabon et directeur général de la BVMAC.

Maroclear et la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC), basée à Libreville, devaient procéder, ce vendredi matin, à la signature d’une convention de partenariat à la demande de Christian Bango, fils du président du Gabon et directeur général de la BVMAC.
L’objet de ce partenariat est d’assurer une assistance technique et humaine pour la création d’un dépositaire central intégré à la Bourse d’Afrique centrale. Selon un responsable proche du dossier, l’entité africaine ne dispose pas des compétences nécessaires pour créer et gérer un dépositaire central, surtout que plusieurs opérations de privatisation et d’introduction en Bourse interviendront début 2007 à la BVMAC.
Le partenariat portera sur un programme de formation des équipes africaines qui se déroulera à Maroclear, à Casablanca, sur l’installation d’une plate-forme similaire à celle de Maroclear à Libreville et, enfin, sur la maintenance des systèmes installés.

Maroc Telecom recommandée à l’achat par BMCE Capital

Après avoir perdu plus de 10% en Bourse depuis le début d’octobre courant, l’action Maroc Telecom vient d’être recommandée à l’achat par les analystes de BMCE Capital Bourse, avec un objectif de cours de 160 dirhams. Ces derniers estiment que la valeur a baissé malgré le fait que ses fondamentaux sont restés inchangés. Ils attribuent cette correction aux inquiétudes concernant une intensification future de la concurrence dans le fixe. Toutefois, les analystes expliquent que ces inquiétudes ont été déjà intégrées dans leur valorisation de l’opérateur. Ils ajoutent que les différentes discussions qu’ils ont eues durant le premier semestre de l’année avec l’ANRT, Maroc Telecom et les deux nouveaux attributaires de licences fixes (Meditelecom et Maroc Connect) permettent de conclure qu’aucune partie ne chercherait à déstabiliser le marché, à condition que Maroc Telecom joue le jeu de l’émergence de concurrents viables, ce qui semble acquis pour les responsables de la société de Bourse.
Par ailleurs, BMCE Capital Bourse rappelle, par la même occasion, que l’Etat marocain envisage de céder, en 2007, 4% du capital de Maroc Telecom, vraisemblablement en Bourse, et que le prix de cession dépendra des conditions du marché et du titre au moment de la réalisation de l’opération.
A cet effet, la société de Bourse modifie sa dernière recommandation de conserver la valeur Maroc Telecom et conseille désormais d’acheter le titre avec un objectif de cours de 160 dirhams.

Attijari Intermédiation publie la deuxième édition des repères de la Bourse

Le département recherche et analyse de la société de Bourse d’Attijariwafa bank vient de sortir une nouvelle version des Repères de la Bourse, un produit qu’il avait lancé il y a quelques mois déjà avec une première version relative au premier semestre de l’année 2005. Cette deuxième version (2006-2007) est beaucoup plus riche en informations, analyses et recommandations. En effet, le support comporte des données macroéconomiques synthétisées sur le Maroc, une évaluation du marché dans sa globalité avec des analyses sectorielles, une sélection de valeurs ainsi qu’une valorisation de cette sélection.
Enfin, une analyse plus poussée a été faite sur l’ensemble des valeurs de la cote, structurée par secteurs, et comportant des recommandations à l’achat, à la vente ou à la conservation, avec des cours objectifs fixés.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *