La valeur de la semaine
9 janvier 2009
Lavieeco (25048 articles)
0 Commentaire
Partager

La valeur de la semaine

LESIEUR CRISTAL : La valeur évolue à contre-courant de la tendance baissière du marché Sur le deuxième semestre 2008, le titre Lesieur Cristal aura connu une hausse de 16,56%, passant

LESIEUR CRISTAL : La valeur évolue à contre-courant de la tendance baissière du marché
Sur le deuxième semestre 2008, le titre Lesieur Cristal aura connu une hausse de 16,56%, passant d’un cours de 803 à 936 DH. Ce comportement fait de la valeur une exception heureuse sur tout le marché, et à plus d’un titre. Pour s’en convaincre, il suffit de se remémorer que, sur la même période, le Masi s’est allégé de 22,6% et que les seuls titres à avoir fait mieux que Lesieur sont deux outsiders du nom de Promopharm, dont l’illiquidité n’est plus à justifier, et la Marocaine Vie, qui est, rappelons le, sur le point d’être radiée de la cote.
Pour le moins, la bonne santé boursière de l’industriel de l’agroalimentaire est tout sauf le fruit du hasard. Car, non content d’appartenir aux valeurs défensives (se portant au mieux en temps de crise), Lesieur Cristal aura créé les conditions de son succès tout au long de l’année écoulée. Et ce en dépit d’éléments défavorables tels que la poursuite de la tendance haussière des cours des huiles et des graines oléagineuses, ou encore la faible campagne nationale 2007-2008 d’huile d’olive.Mais aussi grâce à des conditions favorables, notamment les réajustements progressifs des prix de vente, en répercusion du renchérissement des matières premières. Une correction bienvenue pour les fondamentaux de Lesieur mais qui ne pouvait être entreprise tant que durait la guerre commerciale avec Savola. Pour sûr, la mesure a permis à Lesieur de reconstituer ses marges, par l’entremise aussi d’autres facteurs tel que le bon comportement de l’activité de trituration et des résultats satisfaisants de l’activité savon.
En chiffre, à fin juin 2008, Lesieur Cristal affichait une évolution de 36% de son chiffre d’affaires, et le résultat net s’établissait à 128MDH, contre 11 MDH à fin juin 2007.
Faisant de la sécurisation et de l’optimisation de ses achats son cheval de bataille, la filiale d’Ona compte davantage exploiter le levier des prix de l’huile pour consolider ses bonnes réalisations. C’est d’ailleurs en droite ligne de cette politique que l’industriel concédait en décembre 2008 une réduction d’un dirham par litre d’huile. Il faut dire aussi que l’heure était à l’accalmie sur les marchés mondiaux des matières premières. En tout cas, quelle que soit la tendance future des cours, Lesieur Cristal poursuivra sa stratégie qui, en plus de l’optimisation de l’approvisionnement, est axée sur la défense des parts de marché à travers l’animation de ses marques leaders et la rationalisation de ses circuits de distribution. Néanmoins, afficher une telle confiance ne prémunit pas la valeur contre la baisse constatée en ce début d’année sur tout le marché. Aussi, le titre Lesieur a-t-il fondu de près de 17% du 30 décembre 2008 au 5 janvier 2009, passant d’un cours de 995 à 828 DH. Auparavant, le titre avait connu une évolution d’ampleur comparable mais positive. De fait, il augmentait de 18% du 17 au 30 décembre 2008.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *