Ce qu’ont rapporté vos placements Bourse en 2014
7 janvier 2015
Ibtissam Benchanna (708 articles)
0 Commentaire
Partager

Ce qu’ont rapporté vos placements Bourse en 2014

Performance appréciable mais sans grande profondeur

La Bourse de Casablanca est enfin sortie de son cycle baissier enclenché sous l’effet de la crise financière de 2008. L’indice de toutes les valeurs a clôturé cette année avec une performance de 5,73% contre une baisse de 2,6% une année auparavant. Toutefois, cette performance a été réalisée sur un volume toujours aussi faible, quoiqu’en légère amélioration. En effet, la moyenne quotidienne des échanges sur le marché central s’est située à 125 MDH, en croissance de 10% par rapport à 2013.

Dans ce contexte, 50 valeurs ont tiré le MASI vers le haut avec à leur tête les titres des petites et moyennes capitalisations. En tête de liste, on retrouve Stroc Industrie avec une performance de 100%, suivi de CTM avec 80,6% et Fenié Brossette avec 48,5%.

La croissance de ces titres n’a pas exercé son plein effet sur le marché à cause de la baisse enregistrée par les valeurs de grande taille. Ainsi, la plus forte contre-performance a été enregistrée par le secteur immobilier avec en tête Alliances (-41,4%) et Addoha (-28,9%). La dernière recrue de la cote, Résidences Dar Essaada, n’est pas en reste puisqu’elle a perdu 8,5% depuis sa première cotation.
Au total, ce sont 24 valeurs qui ont limité la hausse du MASI. Il faut noter que la performance de l’indice aurait pu être bridée davantage si Maroc Telecom n’avait pas affiché une progression annuelle de 26,6% ou si le secteur des matériaux de construction ne s’était pas redressé de 20%.

En tout cas, aux yeux des professionnels, la reprise du marché boursier demeure encore fragile, bien que la conjoncture économique montre plusieurs signes de redressement. Selon eux, le marché ne pourrait prendre un envol solide que si les résultats des sociétés cotées confirment leur tendance de redressement sur plusieurs semestres et que la liquidité du marché s’apprécie. Autrement, le peu de transactions générées par des investisseurs étrangers ou par des institutionnels marocains continuerait à tirer le marché tant à la hausse qu’à la baisse au gré de leurs interventions sur le marché.
Cela étant, l’on doit s’attendre en 2015 à davantage de dynamisme sur le marché, engendré par la libération de cash consécutivement au retrait de la CGI de la bourse ainsi que par les introductions en bourse prévues (Marsa Maroc, Total Maroc…).

 

Risque         l Très élevé
Rentabilité    l +5,73% en moyenne avec une fourchette allant de -41,4% à +100%
Fiscalité        l 15% de la plus-value. Exonéré si le
                total des cessions n’excède pas
                30 000 dirhams en un an

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *