Villes sans bidonvilles : le chemin est encore long pour Casablanca
18 avril 2017
Lavieeco (23174 articles)
0 Commentaire
Partager

Villes sans bidonvilles : le chemin est encore long pour Casablanca

De toutes les villes qu’il s’agit encore de déclarer sans bidonvilles, Casablanca est sans doute le cas le plus complexe. Depuis 2006, trois programmes de relogement ont été lancés pour venir à bout de ce fléau dans la métropole.

Une première opération mise sur les rails en 2006 profitant à plus de 61000 ménages est aujourd’hui plus ou moins bouclée. C’est un deuxième programme concernant près de 46 000 ménages qui occupe aujourd’hui les parties prenantes de ce chantier, à savoir le ministère de l’habitat, Idmaj Sakane et l’Agence urbaine. Selon le bilan arrêté à fin 2016 par cette dernière, seuls moins de 12 000 ménages ont été effectivement relogés dans le cadre de ce deuxième programme, soit 25% de l’objectif. D’autre part, les projets devant accueillir la population restante sont aujourd’hui bien cernés et même achevés pour une grande partie, qu’il s’agit juste d’attribuer. Parallèlement, il reste à mener un troisième programme lancé en 2014 pour prendre en charge les cas de ménages non traités sur les deux premières phases. Ce programme complémentaire appelé à profiter à 12 000 ménages n’a effectivement traité jusqu’à présent que les cas de 2 300 familles, soit un taux d’avancement encore contenu à 20%. A se demander si Casablanca deviendra vraiment un jour une ville sans bidonvilles…

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *