Une fin d’année mouvementée au Parlement
2 août 2017
Tahar Abou El Farah (864 articles)
0 Commentaire
Partager

Une fin d’année mouvementée au Parlement

Plusieurs textes de lois ont été adoptés dont près d’une vingtaine de conventions liant le Maroc à l’UA et à certains pays africains.

Les députés ont passé une semaine très chargée, et particulièrement animée, avant leur départ, début août, en vacances. Deux projets de loi  qui ont soulevé un débat houleux, bien plus pour des raisons politiques que législatives, ont fini par être adoptés. C’est le cas du projet de loi portant sur le transfert des compétences du parquet au procureur général près la Cour de cassation et du projet de loi organique relative au Conseil supérieur de la jeunesse et de l’action associative. Le PJD s’est montré particulièrement hostile au contenu de ces deux projets de loi dont les débats et l’examen des amendements ont été menés par les ministres RNI de la justice Mohammed Aujjar et de la jeunesse et des sports Rachid Talbi Alami. Pourtant, au moment de leur présentation, en commission, respectivement par Mustapha Ramid, alors ministre PJD de la justice et Lahcen Sekkouri (ministre MP de la jeunesse), les députés du parti islamiste se sont montrés beaucoup plus «conciliants». Les analystes politiques y ont noté non pas un souci d’enrichissement de ces textes –parce que les élus PJD ont fini par retirer leurs amendements– mais une hostilité gratuite envers les ministres RNI.

Ces séances plénières des 24 et 25 juillet, consacrées au vote et à l’adoption de plusieurs textes de lois importants, ont connu une absence remarquée des élus. Un record de 300 absents, sur 395 membres, a été enregistré. Sur ce point, le PAM, entre autres partis interpellés, a décidé de demander des comptes à ses 50 députés qui se sont absentés. Des sanctions suivront, précise-t-on auprès de la direction du parti.

Globalement, en plus des 17 conventions qui lient le Maroc à l’UA et à différents pays africains, le première Chambre a adopté plusieurs autres textes. Il s’agit entre autres du projet de loi relatif à la lutte contre le dopage dans le sport, de deux projets de loi sur les coopératives et la sécurité routière, de la ratification du décret-loi soumettant le personnel en fonction à la DG de la Protection civile aux règles de la discipline militaire et du projet de loi portant organisation de la MAP. En outre, les députés ont également assisté, le 26 juillet, à une séance consacrée à l’examen des travaux de la Cour des comptes en 2015, de même que le cadre général de l’élaboration du PLF 2018 a été au centre d’une réunion des Commissions des finances des deux Chambres du Parlement.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *