Une croissance de 4,1% en 2017, selon le HCP
5 juin 2018
Lavieeco (25048 articles)
0 Commentaire
Partager

Une croissance de 4,1% en 2017, selon le HCP

L’économie marocaine a enregistré en 2017 une croissance de 4,1% contre 1,1% en 2016 soutenue particulièrement par l’important rebond de l’activité agricole.

Le taux de la croissance de l’économie nationale s’est établi à 4,1% en 2017, soit 3 points de plus qu’un an auparavant, selon l’arrêté des comptes nationaux provisoires du Haut commissariat au plan (HCP).

Cette croissance a été soutenue particulièrement par l’important rebond de l’activité agricole.

La croissance a été également tirée par la consommation finale des ménages et la demande extérieure, dans le contexte d’une inflation maîtrisée et d’un allégement du besoin de financement de l’économie nationale.

Le HCP note à cet égard que la valeur ajoutée du secteur agricole (non compris la pêche) a enregistré une hausse en volume de 15,4% contre une baisse de 13,7% en 2016, au moment où celle des activités non agricoles a augmenté de 2,7% au lieu de 2,2% une année plus tôt.

La demande intérieure a également enregistré une hausse de 3,3% en 2017 contre 5,1% en 2016 sous l’effet en particulier d’un ralentissement des dépenses de consommation des ménages. Celles-ci ont connu en effet une augmentation de 3,5% au lieu de 3,7% en 2016.

La contribution de la demande intérieure à la croissance du PIB est passée de 5,4 points en 2016 à 3,6 points en 2017. Cette performance de l’économie nationale est attribuée, selon le HCP, à l’accroissement de 2,8% en volume des impôts nets des subventions sur les produits, après 8,8% une année auparavant et également à la nette amélioration du solde des échanges extérieurs.

Ces derniers ont dégagé une contribution à la croissance de l’ordre de 0,5 point au lieu d’une contribution négative de -4,3 points une année auparavant. Les exportations ont augmenté de 10,9% contre 5,5% et les importations de 7,4% au lieu de 14,7%. Aux prix courants, le PIB s’est accru de 4,9% en 2017 au lieu de 2,6% une année auparavant, dégageant ainsi une augmentation du niveau général des prix de 0,8% au lieu de 1,5%.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *