Selon les textes de loi de la FIFA, le but espagnol n’est pas valable
26 juin 2018
Othmane Eddaal (26 articles)
0 Commentaire
Partager

Selon les textes de loi de la FIFA, le but espagnol n’est pas valable

Injustice. Le mot est sur toutes les lèvres des supporters marocains après l’élimination de l’équipe nationale du premier tour de la Coupe du monde.

Supporters, joueurs et entraîneur estiment que les arbitres ont favorisé le Portugal et l’Espagne lors des deux rencontres.

Face aux Espagnols, le match a encore été entaché par des erreurs d’arbitrage. Si l’assistance vidéo (VAR) a permis de valider le but d’égalisation, elle n’a pas été utilisée pour vérifier si le ballon est sorti ou pas des limites du terrain. Pire encore. Le corner en question a été joué du mauvais côté.

« La seule question que je voudrais poser, et que tous les joueurs se posent est :  » Est-ce qu’on a droit de jouer un corner de l’autre côté ? Si c’est non, c’est alors une grossière erreur d’arbitrage », lance Hervé Renard lors de la conférence de presse d’après match.

Les textes de lois de la FIFA sont clairs. Le ballon doit être positionné à l’intérieur de l’arc du cercle du coin le plus proche de l’endroit où le ballon a franchi la ligne de but.

Malgré ces injustices, le sélectionneur national estime être satisfait des prestations de ses poulains. « On sort la tête haute, très haute. Avec beaucoup de fierté, on a montré qu’on pouvait être à la hauteur, contre les deux meilleures équipes du monde ».

Remontés après la fin du match, les joueurs marocains se sont surtout senti lésés par la VAR. « C’est frustrant parce que maintenant, on sait que la VAR, c’est pour les grandes équipes. Il y a une main de Piqué qui n’est pas sifflée et que le corner est joué de l’autre côté. C’est pour les grandes équipes, la VAR.” » A lancé Younes Belhanda après le match.

Mais c’est son coéquipier Nordin Amrabat qui a eu le mot de la fin face à la caméra. « VAR is bullshit ». Un message on ne peut plus clair.

 

 

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *