Rupture des relations avec l’Iran : La ligue Arabe solidaire avec le Maroc
3 mai 2018
Lavieeco (25050 articles)
0 Commentaire
Partager

Rupture des relations avec l’Iran : La ligue Arabe solidaire avec le Maroc

Le Conseil de coopération du Golfe (CCG) a fait part aussi, mercredi 2 mai, de sa totale et constante solidarité avec le Maroc suite à sa décision de rompre ses relations avec l’Iran.

La ligue des Etats Arabes a fait part, mercredi 2 mai, de sa solidarité avec le Maroc en réaction à sa décision de rompre ses relations diplomatiques avec l’Iran .
Dans un communiqué dont copie est parvenue à l’agence MAP, le porte parole de la Ligue arabe, Mahmoud Affifi a exprimé la solidarité avec le Maroc suite à sa décision de rompre ses relations avec l’Iran en réaction aux ingérences dangereuses et rejetées de Téhéran dans les affaires intérieures du Royaume, qualifiant de « condamnables » les interventions de l’Iran dans les affaires intérieures des pays arabes.

Et d’ajouter que la décision prise lors du dernier sommet arabe en Arabie Saoudite sur les ingérences iraniennes, a reflété une position et une action arabes fermes pour faire face à ces interventions, notant que le comité chargé de suivre cette question se veut un cadre arabe pour coordonner les politiques et unifier les positions contre les ambitions, les menaces et les ingérences de l’Iran.

Ce développement qui est un récent épisode dans la série des ingérences iraniennes qui portent atteinte à la stabilité de la région arabe, requiert une action des pays arabes pour faire face à cette stratégie iranienne visant à instaurer l’anarchie et l’instabilité, a-t-il souligné.

Pour sa part, le Conseil de coopération du Golfe (CCG) a fait part, mercredi, de sa totale et constante solidarité avec le Maroc suite à sa décision de rompre ses relations avec l’Iran.

Dans un communiqué, le secrétaire général du CCG, Abdellatif Ben Rached Zayani, a exprimé « la solidarité totale et constante du Conseil avec le Maroc frère ainsi que son soutien à toutes les mesures que le Royaume prend pour consolider sa souveraineté et son intégrité territoriale et prémunir sa sécurité et sa stabilité ».

Faisant part de son soutien à la décision du Maroc de rompre ses relations avec l’Iran, le SG du CCG a dénoncé « les ingérences iraniennes dans les affaires intérieures du Royaume du Maroc frère, à travers le soutien, l’assistance et l’entrainement des éléments du soi-disant +polisario+ via les milices du Hezbollah terroriste, à dessein d’attenter à la sécurité et à la stabilité du Royaume ».

Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita avait annoncé, mardi, que le Royaume du Maroc a décidé de rompre ses relations avec l’Iran à cause du soutien militaire de son allié le mouvement Hezbollah au « Polisario ».

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *