Remise à Tanger du prix « Incorpora-CGEM » pour l’insertion des personnes en risque d’exclusion sociale
12 février 2016
Lavieeco (24906 articles)
0 Commentaire
Partager

Remise à Tanger du prix « Incorpora-CGEM » pour l’insertion des personnes en risque d’exclusion sociale

Quatre entreprises représentant différents secteurs d’activité se sont vues décerner, vendredi à Tanger, le prix « Incorpora-CGEM » pour l’insertion socioprofessionnelle des jeunes et personnes en risque d’exclusion sociale au titre de sa 2ème édition.

Ainsi, le prix dans la catégorie « Insertion » a été remporté par le groupe Richbond, spécialiste du textile d’ameublement et la compagnie hôtelière Ramada Encore Tangier, alors que le prix dans la catégorie « Egalité des chances » a été remis à l’entreprise Atento opérant dans le secteur de gestion de la relation client et à la société Axa Assistance spécialisée dans les métiers d’assistance.

Le programme « Incorpora », qui bénéficie du soutien de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et de la fondation bancaire espagnole « la Caixa », est mis en œuvre à Tanger et à Casablanca, à travers un réseau de dix associations locales, avec la coordination de l’association Casal Dels Infants, en vue de promouvoir les relations de collaboration associant les entreprises et le secteur associatif, via une démarche citoyenne et responsable.

Intervenant à cette occasion, la représentante de la Commission RSE & Label à la CGEM, Rajae Tazi Sidqui, a indiqué que le programme Incorpora vise à défendre l’égalité des chances pour les personnes en situation de risque d’exclusion sociale, qu’elles soient des jeunes sans qualification professionnelle ou faiblement diplômées à la recherche d’emploi, femmes en situation de vulnérabilité, personnes handicapées ou ex-détenus, afin de leur permettre une vie digne au même degré que tout autre citoyen.

Il leur donne aussi, à travers une formation adaptée, l’opportunité d’accéder à une première expérience en milieu de travail, en dépit de leur appartenance ou de leur handicap, a-t-elle poursuivi.

Mme Tazi Sidqui a salué, dans ce cadre, l’action des chefs d’entreprises « qui ont pris le défi d’accueillir ces personnes, convaincus, dans une conjoncture économique difficile, que la diversité est une richesse qui joue favorablement pour l’amélioration de la cohésion sociale au sein des entreprises et constitue un véritable levier de motivation des salariés ».

La CGEM ne ménagera aucun effort pour faire de l’entreprise non seulement une source de richesse et de création de la valeur partagée avec la société, mais un pilier pour le développement socioéconomique du pays, a-t-elle souligné.

De son côté, le directeur corporatif du Pôle social de la fondation « La Caixa », Marc Simon, a fait savoir que ce prix vise à récompenser les entreprises qui tiennent compte des préoccupations sociales dans leur stratégie, dans la perspective d’offrir une opportunité d’emploi aux personnes ayant des difficultés particulières d’accès au marché du travail, à même de contribuer à la création d’une société solidaire.

Ledit programme, implanté au Maroc à partir de 2009, a facilité l’insertion, à ce jour, de plus de 3.600 personnes en difficulté avec la collaboration de plus de 500 entreprises. En 2015, sur un total de 1.960 usagers, 78% sont des jeunes, 16% ex-détenus et ex-usagers de drogues et 5% des personnes en situation de handicap.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *