Nord du Maroc: Le taux de remplissage des barrages atteint environ 63%
6 mars 2017
Lavieeco (22576 articles)
0 Commentaire
Partager

Nord du Maroc: Le taux de remplissage des barrages atteint environ 63%

Les retenues des neuf barrages relevant du ressort territorial de l’Agence du bassin hydraulique du Loukkos ont dépassé 701 millions de m3 au 6 mars, soit un taux de remplissage d’environ 63%, selon un rapport de l’Agence.

Les réserves hydrauliques ont ainsi totalisé un volume de 701,1 millions de m3 au 6 mars, soit un taux de remplissage de 62,9%, contre 622,4 millions de m3 durant la même période une année auparavant (55,8%), explique le document.

Le barrage d’Oued El Makhazine (province de Larache) a atteint un taux de remplissage de 70,9% durant cette période, contre 55,6% en glissement annuel (477,18 millions de m3 contre 374,37 millions de m3), alors que les retenues du barrage du 9 Avril 1947 ont atteint 151,44 millions m3, soit un taux de remplissage de 50,5%, contre 181,30 millions m3 une année auparavant (60,4%).

Pour sa part, le barrage de Smir (province de Tétouan) a connu un taux de remplissage de 30%, soit une disponibilité d’eau de 12,23 millions de m3, contre 9,43 millions de m3 une année auparavant (23,2%), alors que le taux de remplissage du barrage Moulay El Hassan Ben El Mehdi s’est établi à 29,7% (8,55 millions de m3), contre 37% en glissement annuel (10,64 millions de m3).

Quant au barrage de Tanger Med (province de Fahs-Anjra), il a enregistré un volume de 19,72 millions de m3 (89,5%) contre 19,19 millions de m3 (87,1%), tandis que celui d’Ibn Battouta a enregistré 21,47 millions de m3 (73,7%), d’Abdelkrim El Khattabi (province d’Al Hoceima) s’est établi à 2,83 millions de m3 (24,4%), et de Nakhla a affiché 4,34 millions de m3 (100%).

Concernant le barrage Joumoua (province d’Al Hoceima), il a atteint 3,28 millions de m3 (65%), contre 4,07 millions de m3 durant la même période une année auparavant (81,7%).

Le taux de remplissage de ces barrages a enregistré une nette amélioration après les dernières précipitations qu’a connues le Nord du Royaume, ce qui permettra d’améliorer les retenues des nappes phréatiques, à assurer les besoins en eau potable aux différentes provinces de la région et à garantir une bonne campagne agricole dans les différents périmètres irrigués.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *