Nasser Bourita s’entretient avec des ministres africains et européens au sujet de la migration
2 mai 2018
Lavieeco (25051 articles)
0 Commentaire
Partager

Nasser Bourita s’entretient avec des ministres africains et européens au sujet de la migration

Nasser Bourita a ainsi rencontré à Marrakech, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour les migrations, Mme Louise Arbour, le ministre burkinabé de l’intégration africaine et des Burkinabé de l’extérieur, Paul Robert Tiendrebeogo, et le ministre hongrois des Affaires étrangères et du commerce, Peter Szijarto.

Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, a eu, mercredi 2 mai à Marrakech, des entretiens avec plusieurs ministres africains et européens ainsi qu’avec des diplomates onusiens, portant sur la problématique migratoire, en marge des travaux de la 5ème Conférence du dialogue euro-africain sur la migration et le développement.

Nasser Bourita a ainsi rencontré la Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour les migrations, Mme Louise Arbour, le ministre burkinabé de l’intégration africaine et des Burkinabé de l’extérieur, Paul Robert Tiendrebeogo, et le ministre hongrois des Affaires étrangères et du commerce, Peter Szijarto.

Dans une déclaration à la presse, Mme Louise Arbour a fait savoir que ses entretiens avec le ministre marocain ont porté sur les préparatifs à la prochaine Conférence intergouvernementale pour l’adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, prévue en décembre prochain au Maroc.

Et de souligner que le Processus de Rabat alimente toutes les discussions et négociations à New York en prélude à l’adoption de ce pacte.

Dans une déclaration similaire, le ministre burkinabé de l’intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, Paul Robert Tiendrebeogo, a relevé l’excellence des relations unissant le Maroc et le Burkina Faso, saluant par la même le leadership et l’engagement de SM le Roi Mohammed VI dans les questions relatives à la migration.

La 5ème Conférence ministérielle du dialogue euro-africain sur la migration et le développement a ouvert ses travaux, mercredi matin à Marrakech, avec la participation des ministres des Affaires étrangères et/ou de l’Intérieur, de la sécurité ou de la migration d’une soixantaine de pays.

Cette rencontre de haut niveau est aussi marquée par la présence de représentants d’organismes onusiens, de diplomates internationaux, ainsi que de partenaires du dialogue euro-africain sur la migration et le développement. Elle sera sanctionnée par l’adoption de la Déclaration de Marrakech et du Plan d’action de Marrakech.

Le Processus de Rabat est une plateforme d’échanges et de dialogue euro-africaine concernant les politiques, les opportunités et les défis en matière de migration et de développement dans le but d’échanger les expériences et bonnes pratiques, établir des partenariats et définir les priorités internationales en la matière.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *