Les golfs doivent toujours 225 MDH à  la Radeema
14 octobre 2013
Lavieeco (24004 articles)
0 Commentaire
Partager

Les golfs doivent toujours 225 MDH à  la Radeema

Compte tenu des circonstances conjoncturelles et de la bonne volonté des projets concernés, la Radeema n’a pas souhaité aller en justice.

Le recouvrement de la facture totale due par les golfs à la Régie autonome de distribution d’eau et d’électricité de Marrakech, au titre de la participation qu’ils se sont engagés à régler pour financer une partie de la réalisation de la station d’épuration des eaux usées de la ville ocre, n’est toujours pas bouclé. Une facture de 225 MDH reste « impayée ». La faute à la crise qui a ralenti, voire stoppé net, les projets de futurs terrains de golf. Car, finalement, les montants impayés sont entièrement imputables aux futurs projets, les golfs en activité ayant déjà réglé leur participation. Compte tenu des circonstances conjoncturelles et de la bonne volonté des projets concernés, la Radeema n’a pas souhaité aller en justice.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *