Le Kremlin somme la Grande-Bretagne à prouver ses accusations ou à s’excuser au sujet de l’ex-espion empoisonné
19 mars 2018
Lavieeco (25144 articles)
0 Commentaire
Partager

Le Kremlin somme la Grande-Bretagne à prouver ses accusations ou à s’excuser au sujet de l’ex-espion empoisonné

La Russie a demandé lundi à la Grande-Bretagne de « fournir des preuves » ou, le cas échéant, à s’excuser de l’avoir prise pour responsable de l’empoisonnement d’un ex-agent double russe réfugié en Angleterre.

« Tôt ou tard, il faudra répondre de ces accusations infondées: soit fournir des preuves, soit présenter ses excuses », a déclaré aux journalistes le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, qualifiant les accusations de Londres de « flot diffamatoire envers la Russie, absolument incompréhensible et aux motivations incertaines ».

L’ex-espion russe Sergueï Skripal et sa fille Ioulia ont été retrouvés inconscients le 4 mars dans la petite ville anglaise de Salsbury. La Grande-Bretagne, qui accuse les renseignements russes de les avoir empoisonnés par un agent toxique, a décrété contre Moscou des sanctions, dont l’expulsion de 23 diplomates de son territoire.

Moscou, qui clame son innocence, a riposté en expulsant des diplomates britanniques et en fermant le British Council, un organisme culturel, en Russie.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *