Lahcen Daoudi : « Enseignement supérieur au Maroc, beaucoup reste à  faire »
13 avril 2013
Lavieeco (21621 articles)
0 Commentaire
Partager

Lahcen Daoudi : « Enseignement supérieur au Maroc, beaucoup reste à  faire »

De l’aveu même du ministre de l’enseignement supérieur, l’actuel système de formation ne satisfait que «50 à  60% des besoins du Maroc».

De l’aveu même du ministre de l’enseignement supérieur, l’actuel système de formation ne satisfait que «50 à 60% des besoins du Maroc». Lahcen Daoudi a fait cette déclaration, lors de lasignature de la convention pour le pôle universitaire de la ville nouvelle de Zenata.

Il a également précisé que l’offre disponible est insuffisante pour «le lancement du pays» en cestemps de mondialisation.

Commentaires