L’Agriculture s’emploie à améliorer la Stratégie nationale du conseil agricole
20 septembre 2017
Hicham Benjamaa (139 articles)
0 Commentaire
Partager

L’Agriculture s’emploie à améliorer la Stratégie nationale du conseil agricole

L’atelier s’inscrit dans le cadre du Programme d’appui de l’Union Européenne à la SNCA.

Le ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, en collaboration avec la Délégation de l’Union Européenne au Maroc, a organisé, le 19 septembre à Rabat, un atelier national sur l’amélioration de la mise en œuvre de la Stratégie nationale du conseil agricole (SNCA). L’atelier en question s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’assistance technique au Programme d’appui de l’Union Européenne à la SNCA. A l’ordre du jour figuraient les questions suivantes : Quels mécanismes de financement public et privé pour un conseil agricole efficace ? Comment mettre en synergie le système de recherche et de conseil agricole pour un meilleur transfert vers les utilisateurs ? Quelle gouvernance pour une participation centrale de la profession agricole aux programmes de conseil agricole, au niveau régional et national ? Quels profils et compétences pour les différents types de conseillers ?

Accompagnement et encadrement des agriculteurs et des opérateurs le long des chaînes de valeurs

A cette occasion, Mohamed Sadiki, Secrétaire Général du ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, a déclaré : « nous avons scellé une coopération avec l’Union Européenne au service de l’agriculture solidaire, qui fait objet du second pilier du Plan Maroc Vert. C’est dans ce cadre que s’inscrit le Programme d’appui à la Stratégie nationale du conseil agricole ». A noter que cette coopération a donné lieu, depuis 2011, à l’octroi par l’UE de 236 millions d’Euros, en faveur de programmes du ministère de l’Agriculture.

Adoptée en 2010, la SNCA est basée sur une approche d’accompagnement et d’encadrement des agriculteurs et des opérateurs le long des chaînes de valeurs de production agricole. La stratégie s’articule autour de trois axes principaux, à savoir la création de l’Office national du conseil agricole (ONCA) en 2013, la définition du cadre légal et l’encouragement du conseil agricole privé, ainsi que la responsabilisation des agriculteurs par leur participation à la gouvernance de la SNCA.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *