La Journée internationale de l’alphabétisation célébrée sous le signe « Alphabétisation et sociétés durables »
8 septembre 2015
Lavieeco (24414 articles)
0 Commentaire
Partager

La Journée internationale de l’alphabétisation célébrée sous le signe « Alphabétisation et sociétés durables »

L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) célèbre ce mardi (08 septembre) la Journée internationale de l’alphabétisation sous le signe « Alphabétisation et sociétés durables ».

A travers le choix de ce thème, l’organisation onusienne cherche à mettre l’accent sur les liens étroits entre l’alphabétisation et l’agenda pour le développement qui sera adopté par l’Assemblée générale des Nations Unies au cours de ce mois de septembre. 

Pour l’Unesco, l’alphabétisation est un droit humain fondamental, et la base de l’apprentissage tout au long de la vie, comme elle constitue un facteur déterminant du développement social et humain, et permet de transformer les vies aussi bien des individus que des familles et les sociétés. Elle s’érige en tant qu’instrument d’autonomisation qui améliore la santé, les revenus et les relations que l’on tisse avec le monde extérieur. 

L’alphabétisation est aussi un moteur essentiel du développement durable, estime cette organisation, notant que les compétences en lecture et en écriture sont une condition préalable à l’apprentissage d’un ensemble plus vaste de connaissances, de compétences, d’attitudes et de valeurs nécessaires pour créer des sociétés durables. 

Dans le même temps, les progrès accomplis dans le domaine du développement durable, notamment en matière de santé et d’agriculture, contribuent à favoriser la promotion de l’alphabétisation et des environnements lettrés.

« Les nouvelles technologies, notamment les téléphones portables, offrent également de nouvelles possibilités d’alphabétisation pour tous », estime la directrice générale de l’Unesco, Irina Bokova.

« Nous devons y investir davantage, et j’appelle en ce jour tous les Etats et tous nos partenaires à redoubler d’efforts politiques et financiers pour que l’alphabétisation soit pleinement reconnue comme l’un des plus puissants accélérateurs de développement durable. L’avenir que nous voulons commence avec l’alphabet », relève-t-elle.

Pour ce faire, l’Unesco encourage au niveau des pays, la mise en œuvre de politiques pertinentes dans les différents contextes nationaux, conformes aux engagements adoptés par la communauté internationale, tels que les six objectifs de l’Education pour tous (EPT), notamment l’Objectif 3, l’Objectif 4, l’Objectif 5 et l’Objectif 6, ainsi que les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et le Plan d’action international pour la Décennie des Nations Unies pour l’alphabétisation (DNUA).

L’organisation onusienne cherche également à faire en sorte que l’alphabétisation s’intègre dans des cadres de développement plus larges, tels que le Plan-cadre des Nations Unies pour l’aide au développement (PNUAD) et les Documents de stratégie pour la réduction de la pauvreté (DSRP), ainsi que la Stratégie d’appui de l’UNESCO à l’éducation nationale (UNESS).

Selon l’Unesco, 17 pc de la population adulte mondiale est encore analphabète. Les deux tiers des analphabètes sont des femmes, ce qui complique considérablement la réalisation de l’objectif de l’égalité des genres, relevant que l’ampleur de l’analphabétisme parmi les jeunes constitue également un problème majeur, puisqu’on estime à 122 millions le nombre de jeunes analphabètes, 60,7 % étant des jeunes femmes. L’Unesco attribue cet état des choses à une éducation élémentaire insuffisante, voire inexistante.

Avec 775 millions d’adultes qui ne possèdent pas les compétences de base en lecture et en écriture, l’objectif de l’alphabétisme pour tous paraît encore très lointain, relève l’Unesco. Cette année, la célébration de la Journée internationale de l’alphabétisation sera donc axée sur l’étude de la synergie et des liens essentiels qui existent entre l’alphabétisation et les futurs objectifs de développement durable qui seront adoptés lors de la 70e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, en septembre. 

Comme les années précédentes, la Journée internationale de l’alphabétisation sera célébrée dans le monde entier et rassemblera les gouvernements, les organisations multilatérales et bilatérales, les ONG, le secteur privé, les communautés, les enseignants, les apprenants et les experts. 

Une grande célébration mondiale aura lieu au Siège de l’UNESCO dans la capitale française, où une manifestation de deux jours sur l’alphabétisation et les sociétés durables (8-9 septembre 2015) sera organisée pour ouvrir la voie à un engagement renouvelé des pays et des partenaires en faveur de l’alphabétisation après 2015. Ce mardi, une cérémonie se tiendra afin de remettre les prix internationaux d’alphabétisation de l’UNESCO 2015.

Depuis plus de 65 ans, l’UNESCO œuvre pour que l’alphabétisation demeure une priorité sur l’agenda international et sur les agendas nationaux. 

Grâce à ses programmes d’alphabétisation appliqués dans le cadre de la scolarisation formelle et non formelle dans le monde entier, l’Organisation déploie de nombreux efforts pour que l’ensemble du monde soit alphabétisé.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *