La contrefaçon de médicaments se porte bien
25 septembre 2013
Lavieeco (23978 articles)
0 Commentaire
Partager

La contrefaçon de médicaments se porte bien

Le trafic de faux médicaments aurait rapporté 75 milliards de dollars (55 milliards d’euros) en 2010 dans le monde, en augmentation de 90% depuis 2005.

Le trafic de faux médicaments aurait rapporté 75 milliards de dollars (55 milliards d’euros) en 2010 dans le monde, en augmentation de 90% depuis 2005, selon des chiffres de l’organisme américain Center for Medicine in the Public Interest, repris dans un rapport publié mercredi.

Une étude menée en 2010 par le laboratoire Pfizer indique de son côté que le marché des faux médicaments est de l’ordre de 10,5 milliards d’euros en Europe.

En juin 2013, Interpol a saisi près de 10 millions d’unités de médicaments contrefaits lors d’une vaste opération « Pangea 6 », menée simultanément dans 99 pays et ciblant les sites internet de vente de médicaments. Les médicaments saisis représentaient une valeur de 41 millions de dollars (30 millions d’euros).

Selon l’Alliance européenne pour l’accès à des médicaments sûrs, 62% des comprimés achetés sur internet en 2011 seraient des contrefaçons.

Le Pharmaceutical Security Institute, qui regroupe les directeurs de la sécurité de 26 laboratoires pharmaceutiques, estime que 523 types de médicaments étaient contrefaits en 2012.

D’après un rapport de la Commission européenne paru en 2012, les médicaments contrefaits sont les premiers produits saisis aux frontières de l’Union européenne via le trafic postal.

La contrefaçon (tous produits) génèrerait 250 milliards de dollars de revenus criminels par an, selon une estimation de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *