Kénitra : Un nouveau cadre de vie pour les  jeunes filles du collège Ouad Eddahab
3 avril 2017
Lavieeco (23852 articles)
0 Commentaire
Partager

Kénitra : Un nouveau cadre de vie pour les jeunes filles du collège Ouad Eddahab

Le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle (MENFP) et la société Procter & Gamble ont inauguré, vendredi 31 avril 2017, la réhabilitation de l’internat pour les jeunes filles du collège Ouad Eddahab à Kénitra.

Les travaux de réhabilitation de cet internat qui abrite 400 jeunes filles ont concerné la remise en état des réseaux de plomberie et d’électricité, la rénovation des sanitaires, de la maçonnerie et de la menuiserie, ainsi que l’aménagement et l’équipement complet des espaces extérieurs, indique un communiqué de la société.
Cette opération sociale a bénéficié de la collaboration précieuse du Rotary Casa-Nord qui a contribué à la création d’un foyer de jeunes filles équipé de matériel audiovisuel et de jeux de société ainsi que d’une salle polyvalente faisant office à la fois de salle d’étude pour les étudiants internes, mais aussi de salle de réunion, de projection et de théâtre. Par ailleurs, la Banque Alimentaire a gracieusement offert les couettes pour les dortoirs.
La réhabilitation de cet internat s’inscrit dans le cadre du Programme de la promotion de la santé reproductive. Ce programme a été lancé au Maroc en 1998 pour répondre à la problématique du manque d’accès des jeunes filles à l’information nécessaire pour passer le cap de la puberté avec sérénité, ce qui engendrait un pourcentage non négligeable d’abandon scolaire.
Destiné essentiellement aux jeunes filles scolarisées en âge de puberté, le Programme s’appuie sur des séances éducatives de sensibilisation animées par des médecins formés conjointement par les deux partenaires abordant des thèmes en rapport avec la puberté, l’hygiène corporelle et à l’adoption de modes de vie sains.
Le partenariat MENFP – P&G, en tant que modèle de partenariat public-privé, a un double objectif : d’une part, doter les jeunes filles de la formation nécessaire quant à leur santé et hygiène, et d’autre part, leur offrir un cadre de vie plus agréable leur permettant de continuer leurs études et par la suite d’envisager avec plus d’assurance leur vie de future jeune femme active.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *