Hausse des factures d’eau et d’électricité à Tanger : le gouvernement annonce 7 mesures pour y remédier
2 novembre 2015
Lavieeco (23849 articles)
0 Commentaire
Partager

Hausse des factures d’eau et d’électricité à Tanger : le gouvernement annonce 7 mesures pour y remédier

Les problématiques liées aux factures d’eau et d’électricité en réaction aux plaintes des citoyens à Tanger ont été au centre d’une réunion tenue, dimanche 1er novembre 2015 à Tanger, par

Les problématiques liées aux factures d’eau et d’électricité en réaction aux plaintes des citoyens à Tanger ont été au centre d’une réunion tenue, dimanche 1er novembre 2015 à Tanger, par le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, et le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad avec les acteurs politiques et élus de la ville, en présence notamment du Wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

 


 

Selon M. Benkirane, cette réunion a été tenue sur Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI pour trouver des solutions pratiques et durables afin de répondre aux revendications de la population de la région.

A cet effet, M. Benkirane a rappelé que plus de 8.900 factures ont été traitées jusqu’à présent, le reste étant en cours de traitement. Aussi ont été annoncées des mesures immédiates qui vont être prises et mises en oeuvre en vue de régler les problématiques.

Ces mesures sont au nombre de sept. Il est question de la révision de l’ensemble des factures de consommation domestique à compter du mois de juillet 2015 avec une analyse globale de la facturation par la commission spéciale, l’objectif étant de rectifier les factures en question sans pour autant suspendre le service de distribution d’eau et d’électricité durant la période de la révision.

Il s’agira également d’adopter la procédure de notification de la lecture du compteur et sa mise en application à partir du 1er novembre 2015 pour permettre aux citoyens de s’assurer de la lecture réelle des compteurs par la société.

De même, les responsables des agences de la société délégataire seront en charge de la totalité de l’opération de facturation, de sorte à ce qu’ils soient les interlocuteurs officiels des clients.

Des mesures urgentes seront également mises en place pour améliorer les conditions d’accueil des citoyens à travers, entre autres, la création de nouvelles agences en phase avec les attentes de la population.

Les mesures annoncées portent aussi sur la nécessité de distribuer des compteurs individuels supplémentaires afin de permettre aux familles à revenu limité de bénéficier de tranches sociales de facturation. En cas de difficulté technique, la facturation sur les tranches se fera par le biais des compteurs collectifs en fonction du nombre de familles habitant la même maison.

De plus, il sera mis à la disposition des clients, dont la consommation ne dépasse pas les tranches sociales, de façon facultative, des compteurs d’électricité prépayés, comme alternative aux appareils classiques, afin que les familles à revenu limité puissent maitriser leur consommation.

Une cellule permanente sera également mise sur pied pour analyser et contrôler les factures avant leur mise en recouvrement dans le but de contrôler l’opération de facturation et de réduire le risque d’erreurs, en procédant à une vérification des factures dépassant la consommation habituelle et en instaurant des guichets de réclamations au niveau de toutes les agences, avec la possibilité de saisir une commission mixte d’arbitrage en cas de désaccord.

Les mesures adoptées portent aussi sur l’interdiction de la suspension du service d’eau et d’électricité pour non-paiement avant l’envoi de deux préavis, et l’interdiction de suspendre le service les vendredi, samedi et dimanche.

 

 

Mots-clés Benkirane, Mohammed VI

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *