Handicap mental : L’UNAHM sort de son mutisme
22 juin 2018
Lavieeco (25115 articles)
0 Commentaire
Partager

Handicap mental : L’UNAHM sort de son mutisme

Plus de 150 associations du handicap mental se sont joints à l’appel de l’Union nationale des associations œuvrant dans le domaine du Handicap mental (UNAHM) pour faire part de leur mécontentement face au dénigrement des responsables étatiques.

Elles dénoncent notamment la démission du gouvernement de sa responsabilité et le dénigrement, par les responsables, des lois et des conventions internationales signées et ratifiées par le Maroc.

«Ces dernières années, les associations, qui mènent depuis près de 40 ans des batailles sur tous les fronts pour les personnes en situation de handicap mental, sont mises au pied du mur et pour cause. Elles voient des acquis retirés les uns après les autres, des recommandations non prises en compte, des projets et des mémorandums mis dans les tiroirs. Elles endurent de plus en plus de souffrance dans les relations avec l’administration et vivent de plus en plus dans l’insécurité», note le communiqué publié ce 21 juin.

Les associations adhérentes à l’UNAHM dénoncent l’insouciance des responsables de la subvention d’appui à la scolarité face au sort des handicapés mentaux. Le changement du cahier de procédures et de la convention d’appui à la scolarité en ignorant les recommandations faites par les associations ainsi que l’exclusion de la subvention d’appui à la scolarité des anciens bénéficiaires non ramédistes (enfants de smicards, enfants de retraités), sont les points les plus critiqués, puisqu’en découlent des conséquences non négligeables.

Les associations clament leurs droits et organiseront, en cas de non-réactivité des responsables, un sit-in la première semaine du mois de juillet à Rabat et dans toutes les régions du Maroc.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *