Gdim Izik : le procès se poursuit normalement
20 mars 2017
Tahar Abou El Farah (753 articles)
0 Commentaire
Partager

Gdim Izik : le procès se poursuit normalement

La reprise des audiences, lundi dernier, dans le cadre du procès des accusés dans les événements du camp Gdim Izik, s’est déroulée dans des conditions normales et dans le respect de l’ensemble des garanties et des conditions du procès équitable, à l’instar des séances précédentes.

C’est ce que vient d’assurer le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Rabat, Hassan Daki, dans une déclaration à la presse. Ainsi, et après vérification de l’identité des accusés, la Cour a procédé à l’interrogatoire de certains d’entre eux, également questionnés par le parquet et la défense de la partie civile et des accusés, notant que deux des accusés ont refusé de répondre aux questions posées par les avocats des familles des victimes.

En somme, une audience normale comme il s’en tient des dizaines dans les différents tribunaux du Royaume. De même, la cour a assuré la prestation de traduction arabe-hassani pour les accusés qui l’ont demandée. Cela tout en œuvrant pour faciliter l’accès au lieu de l’audience aux proches des victimes et des accusés, aux observateurs marocains et étrangers et ainsi qu’aux médias nationaux et internationaux venus suivre ce procès.

Rappelons que les accusés dans les événements du camp Gdim Izik sont poursuivis pour «constitution de bandes criminelles et violences sur les forces de l’ordre ayant entraîné leur mort avec préméditation, mutilation de cadavres et complicité». A l’heure où nous mettions sous presse, 6 des 25 personnes poursuivies dans cette affaire ont été auditionnées par la cour.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *