El Brouj, 4ème « ville sans bidonvilles » de la région Casablanca-Settat
23 mai 2018
Lavieeco (25050 articles)
0 Commentaire
Partager

El Brouj, 4ème « ville sans bidonvilles » de la région Casablanca-Settat

La commune d’El Brouj a été déclarée, mardi 22 mai 2018, 59ème ville du Maroc sans bidonvilles et 4ème ville au niveau de la région Casablanca-Settat, après Deroua, Bouznika et Settat.

Initié depuis 2004 par le Roi Mohammed VI, le programme ville sans bidonvilles, pour la ville d’El Brouj, a pu permettre le relogement de 450 ménages répartis sur 4 bidonvilles (Hliba, Souk, Mellalia et Jadarmia), disposant de toute l’infrastructure de base et des équipements socio-économiques pour un montant global de 93 MDH.

La cérémonie, présidée par le ministre de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Abdelahad Fassi Fehri, a été couronnée par la signature d’une convention-cadre visant le développement urbain de la ville d’El Brouj pour un coût global de 91,40 MDH, avec une participation du ministère qui s’élève à 30,50 MDH.

Cet accord prévoit la mise à niveau des entrées de la ville et de quelque 13 quartiers d’habitat sous-équipés ainsi que la création et l’aménagement d’équipements socio-économiques.

La cérémonie a été marquée par la participation de la secrétaire d’Etat chargée de l’Habitat, Fatna El-K’hiel, du gouverneur de la province de Settat, Khatib Lahbil, du président du Conseil Communal d’El Brouj, Mustapha Zehouani, du président du Conseil Provincial de Settat, Mustapha Kassimi, ainsi que les parlementaires et les élus de la province.

Mots-clés Casablanca

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *