Conférence à Tanger sur l’expérience du Maroc en matière de libéralisation de l’audiovisuel
13 janvier 2016
Lavieeco (25140 articles)
0 Commentaire
Partager

Conférence à Tanger sur l’expérience du Maroc en matière de libéralisation de l’audiovisuel

L’expérience riche et diversifiée accumulée par le Royaume du Maroc après la libéralisation de la scène audiovisuelle a été au centre d’une conférence, organisée mardi à Tanger, avec la participation d’experts et journalistes marocains.

Les participants à cette conférence, organisée par la délégation régionale du ministère de la Communication en coordination avec le groupe de travail de l’organisation des libertés de médias et d’expression, ont souligné que l’expérience de la libéralisation de la scène audiovisuelle, accumulée depuis une décennie, a accompagné les évolutions démocratiques et les mouvements politiques et intellectuels qu’a connus le Maroc, et reflété les profonds changements socio-économiques vécus par le Royaume, notant que le domaine de l’audiovisuel demeure encore un chantier ouvert sur toutes les formes de développements afin de réussir davantage cette expérience.

Dans ce contexte, les intervenants ont estimé que le développement équilibré et réactif du secteur de l’audiovisuel, après une décennie de libéralisation requiert l’amélioration de l’offre médiatique de nature à traiter les différentes questions qui intéressent la société et à répondre aux aspirations de l’opinion publique, appelant dans ce sens à mettre en place des programmes de formation des ressources humaines afin d’accompagner les évolutions et les besoins des médias et à encourager l’investissement dans ce secteur pour promouvoir la performance professionnelle des chaines de télévision et de radio.

Ils ont aussi appelé à garantir une répartition géographique équitable des organismes audiovisuels à même de permettre à ce domaine stratégique d’accompagner la mise en œuvre du chantier de la régionalisation avancée et de mettre en lumière les particularités et les potentiels économiques des régions du Royaume, ainsi que les attentes de la population locale.

Les participants ont également plaidé pour l’amélioration de la qualité du discours médiatique, afin de permettre aux médias de jouer le rôle qui leur échoit dans l’éclairage et la formation de l’opinion publique, notant que la pluralité médiatique au Maroc devrait refléter également la pluralité linguistique et identitaire, les affluents culturels et les traditions marocaines authentiques.

Ils ont ainsi assuré que le domaine de l’audiovisuel nécessite de se développer davantage et de réaliser un saut qualitatif pour faire face à la concurrence que connait la scène médiatique aux niveaux national et international.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *