Casablanca : Création d’un Comité Régional de l’Environnement des Affaires présidé par Khalid Safir
6 décembre 2013
Lavieeco (24419 articles)
0 Commentaire
Partager

Casablanca : Création d’un Comité Régional de l’Environnement des Affaires présidé par Khalid Safir

Le Comité Régional de l’Environnement des Affaires (CREA), une instance de concertation public/privé, a récemment vu le jour à  Casablanca, annonce vendredi un communiqué du Centre Régional d’Investissement (CRI) de la région.

Cette instance, présidée par le Wali du Grand Casablanca, vient en application des décisions du Comité National de l’Environnement des Affaires (CNEA), présidé par le chef du gouvernement, et a été créée lors d’une réunion d’échanges tenue lundi dernier, à la capitale économique, ajoute la même source.

Cette réunion a été axée sur l’amélioration du climat des affaires et sur les actions à entreprendre pour la mise en œuvre du décret approuvant le nouveau Règlement Général de Construction (RGC) et en particulier la mise en place les guichets uniques d’autorisations d’urbanisme, a-t-elle poursuivi.

La nouvelle instance aura pour missions d’entamer des actions d’amélioration de l’environnement régional des affaires, proposer les résolutions possibles aux difficultés et contraintes liées au domaine des affaires au niveau régional et coordonner les efforts en matière d’amélioration du climat régional des affaires, explique le CRI dans son texte.

Elle se chargera aussi de relater et suivre au niveau régional les programmes d’action du CNEA et proposera au CNEA des actions visant l’amélioration du climat des affaires.

La réunion qui s’est tenue sous la présidence du Wali du grand Casablanca, Khalid Safir, a également été marquée par la mise en œuvre du décret relatif au RGC, à travers la création de 21 guichets répartis en deux types.

Des guichets uniques au niveau des 16 arrondissements de la commune de Casablanca, pour les projets relevant de leurs compétences telles que définies par la charte communale, et d’autres au niveau de cinq communes dont Casablanca, Lahraouiyine, Bouskoura, Dar Bouazza, et Mohammedia, pour les projets relevant de leurs compétences.

La mise en œuvre du décret relatif au RGC s’est également traduite par la désignation, au niveau des guichets uniques, de fonctionnaires permanents et habilités à décider au nom de leurs administrations, outre le développement d’un Système d’Informations par le CRI en vue d’assurer la prise de rendez-vous, la saisie, le suivi de chaque dossier, et un tableau de bord des performances des guichets uniques.

Parallèlement, il a été décidé de créer trois comités techniques chargés, respectivement, de proposer des dispositions pour la mise en application de l’article 45 du décret n 2-13-424 sur l’attestation de l’architecte certifiant la conformité des travaux réalisés avec les plans architecturaux et les indications de l’autorisation, d’élaborer le guide des Normes de Construction et de mettre en application des mesures relatives au raccordement à l’eau et à l’électricité.

Lesdits comités sont composés de représentants des élus, de l’agence urbaine, du CRI, de l’inspection régionale de l’urbanisme, de la direction générale de la protection civile, du Conseil Régional de l’Ordre des Architectes de la Région du Centre, de la Fédération Nationale de la Promotion Immobilière et de tout organisme concerné par les travaux de ces comités.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *