BAM : Hausse de 4,4% du crédit bancaire en 2017
1 mars 2017
Lavieeco (22576 articles)
0 Commentaire
Partager

BAM : Hausse de 4,4% du crédit bancaire en 2017

Le crédit bancaire s’est accru de 4,4% en janvier 2017 après 4,2% un an auparavant, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Cette évolution résulte d’une part, de la hausse des prêts immobiliers de 3,8% après 2,7% avec une atténuation de la baisse des concours à la promotion immobilière à 0,9% après 3,7% et une quasi-stagnation des prêts à l’habitat à 5,2%, a relevé BAM qui vient de publier une note relative aux indicateurs clés des statistiques monétaires de janvier 2017.

Elle reflète, d’autre part, la progression de 15,2% après 5,8% des crédits à caractère financier et de 5,6% après 5,5% des crédits à la consommation, ajoute BAM, notant que les facilités de trésorerie ont accusé, en revanche, un repli de 5,1% après une hausse de 0,2% et le taux de progression des crédits à l’équipement est revenu de 7,9% à 7,7%.

En glissement mensuel, les concours à l’immobilier ont progressé de 1%, les concours à l’équipement ont augmenté de 0,1% et ceux à la consommation ont affiché une hausse de 0,5%, selon la note.

Par secteur institutionnel, la progression des crédits au secteur non financier s’est inscrite en accélération de 3% au lieu de 3,9% le mois précédent, a souligné BAM, notant que cette évolution traduit une décélération de la progression des crédits au secteur privé à 2% après 2,7% avec un ralentissement de la croissance des concours aux sociétés non financières privées à 0,5% après 2,6% et une hausse de 3,7% après 2,8% des crédits aux ménages.

Dans le même sens, les prêts aux sociétés publiques se sont accrus de 17,1% au lieu de 21,5% en décembre 2016, ajoute la même source.

En glissement mensuel, le crédit s’est replié de 2,3%, traduisant la baisse de 6,9% des facilités de trésorerie, avec une diminution de 8 MMDH de celles accordées aux sociétés non financières privées et de 4,3 MMDH de celles octroyées aux sociétés publiques, ajoute la même source, notant que les prêts à caractère financier ont accusé un repli de 8,6%.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *