Arbitrage : tout savoir sur l’assistance vidéo
26 juin 2018
Lavieeco (25115 articles)
0 Commentaire
Partager

Arbitrage : tout savoir sur l’assistance vidéo

La Vidéo Assistant Referee (VAR) ou assistance vidéo à l’arbitrage est la grande nouveauté de ce mondial 2018.

Si elle a déjà été utilisée lors des premiers matchs, sa non-utilisation ou pas a frustré tous les Marocains après l’élimination de la Coupe du monde.

On revient sur le règlement de la FIFA pour en savoir plus sur la VAR. Deux questions s’imposent et dont répond clairement le site de la FIFA. Quand a-t-on recours à l’assistance vidéo ? Et comment elle fonctionne ?

Pour la première question, l’assistance vidéo ne s’applique, selon la FIFA, que dans quatre cas bien précis :

• Un but ; Le rôle des arbitres assistants vidéo est d’aider l’arbitre à déterminer si une infraction à même d’invalider un but s’est produite. Si le ballon a franchi la ligne, le jeu est déjà interrompu et il n’y a pas d’impact direct sur le match ;
• Un penalty ; Le rôle des arbitres assistants vidéo est de veiller à ce qu’aucune décision clairement incorrecte ne soit prise au moment d’accorder – ou de ne pas accorder – un penalty ;
• Un carton rouge. Le rôle des arbitres assistants vidéo est de veiller à ce qu’aucune décision clairement incorrecte ne soit prise au moment d’exclure – ou de ne pas exclure – un joueur ;
• Identité erronée ; Le rôle des arbitres assistants vidéo est de veiller à ce que l’arbitre ne se trompe pas sur l’identité du joueur à avertir ou à exclure.

Pour la seconde question. L’utilisation de la VAR est aussi très clair selon la première instance du football mondial. Le fonctionnement en 3 étapes :

1. Un incident se produit; L’arbitre informe les arbitres assistants vidéo ou ces derniers recommandent à l’arbitre qu’une décision/qu’un incident doit être analysé(e);
2. Visionnage et recommandation; La séquence vidéo est analysée par les arbitres assistants vidéo, puis ils indiquent à l’arbitre via son oreillette ce que la vidéo montre;
3. Décision ou action; L’arbitre accepte l’information des arbitres assistants vidéo et prend la décision appropriée, ou demande à visionner la séquence vidéo sur le bord du terrain avant de se prononcer.

Rappelons que la VAR est juste un outil mis à la disposition de l’arbitre principal, qui reste le seul décideur des actions sur le rectangle vert.

Destinée à rendre les décisions arbitrales plus légitimes, la VAR n’a fait qu’accentuer le sentiment d’injustice.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *