Appel aux touristes russes à visiter le Maroc, un pays musulman stable et tolèrant
1 décembre 2015
Lavieeco (23181 articles)
0 Commentaire
Partager

Appel aux touristes russes à visiter le Maroc, un pays musulman stable et tolèrant

Les touristes russes sont appelés à visiter le Maroc, un pays musulman stable et tolérant ayant de grandes attractions touristiques, souligne la chaine de télévision « Rassiya 24 » (Russie 24) dans un reportage consacré au Royaume.

La télévision, qui met en exergue les atouts touristiques du Maroc, jette des éclairages sur les relations de partenariat et les échanges commerciaux entre le Royaume et la Fédération de Russie, relevant l’évolution des exportations marocaines vers la Russie, notamment les agrumes et les produits de la mer, tout en évoquant l’excellence des relations culturelles entre les deux pays.

Sur ce dernier registre, le réalisateur du reportage évoque la première vague de migration des russes à destination du Maroc peu après la révolution Bolchévique, notant l’existence aujourd’hui d’une communauté russe basée notamment à Casablanca et à Rabat où elle dispose d’églises orthodoxes.

Dans ce reportage, l’envoyé spécial de la télévision a d’abord visité Marrakech, sa célébrissime et très animée place Jemaa El Fna, ses souks et son artisanat, avant de poser pied à Casablanca, la métropole du Royaume, sa grande Mosquée Hassan II et son port.

Il part ensuite à Agadir, la perle du sud, très prisée des touristes russes, où trône une statue du poète russe, Alexandre Pouchkine (1799-1837), érigée dernièrement dans la cour d’une école pour illustrer l’existence de liens d’amitié forts et des relations culturelles entre le Maroc et la Russie.

Dans le volet économique, le reportage souligne que les relations entre les deux pays ont enregistré ces dernières années des progrès notables avec un volume des échanges qui dépasse les deux milliards de dollars, plaçant le Maroc au 2ème rang en tant que partenaire commercial de la Russie en Afrique et dans le monde arabe.

Mieux, la tension qui persiste entre la Russie et la Turquie suite à l’incident du bombardier-chasseur russe abattu par l’armée turque et les représailles économiques imposées par Moscou à la Turquie, peuvent encore favoriser les échanges entre les deux pays et promouvoir davantage les exportations agricoles marocaines, relève le réalisateur du reportage qui indique que cela peut aussi augmenter le nombre des touristes russes au Maroc qui atteint actuellement à 45.000 contre 4,5 millions en Turquie et plus de deux millions et demi en Egypte.

Signalons que les exportations marocaines en Russie se composent principalement d’agrumes, de farine, d’huile de poisson et du textile alors que le Maroc importe de ce pays du pétrole brut et du fer ainsi que du soufre.

Premier exportateur d’agrumes sur le marché russe avec une part de 60%, le Maroc a l’ambition de tripler le volume de ses exportations d’ici trois ans en Russie qui compte 140 millions de consommateurs.

Mots-clés Maroc, tourisme

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *