Oeufs contaminés au Fipronil : des lots de pâtes retirés du marché français
24 août 2017
Lavieeco (23458 articles)
0 Commentaire
Partager

Oeufs contaminés au Fipronil : des lots de pâtes retirés du marché français

La liste des produits contaminés au Fipronil et retirés du marché français continue de s’allonger, plusieurs lots de pâtes fabriquées en France avec des œufs belges ou néerlandais y ont été ajoutés mercredi soir.

Ces pâtes sont les premiers produits fabriqués en France à être inscrits sur la liste publiée par le ministère de l’Agriculture. Les autres produits retirés des rayons étaient importés directement d’usines belges et néerlandaises, principalement des gaufres et des biscuits.

Ces produits contiennent une concentration de Fipronil, un insecticide antipoux interdit d’utilisation en France pour les animaux destinés à l’alimentation, supérieure à la limite réglementaire mais ne présentent toutefois pas de risques pour la santé des citoyens, avait affirmé récemment le ministre français de l’Agriculture, Stéphane travert.

Quarante-cinq tonnes d’ovoproduits contaminés au Fipronil ont été reçues sur le territoire français entre fin juin et fin juillet, avait précisé M. Travert, expliquant que certains produits qui arrivent en France, sont transformés et repartent vers d’autres pays.

Par ailleurs, Les autorités françaises ont fait savoir qu’elles n’avaient pas été alertées par les dispositifs de veille de la Commission européenne sur la présence éventuelle d’un autre insecticide, l’amitraze, dans les ovoproduits venant des Pays-Bas et de Belgique.

Cette mise au point intervient après que le gouvernement néerlandais ait révélé, mercredi, qu’un deuxième insecticide « modérément toxique » avait été utilisé par Chickfriend, le prestataire de services incriminé dans l’affaire du fipronil.

« Les services officiels français n’ont reçu aucune alerte du Rapid Alert System for Food and Feed (RASFF) qui auraient indiqué l’envoi de produits contenant de l’amitraze vers les autres Etats membres », a indiqué un porte-parole du ministère de l’Agriculture.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *