L’ancien ministre français de l’Intérieur Claude Guéant condamné à deux ans de prison dans une affaire de détournement de fonds publics
13 novembre 2015
Lavieeco (21827 articles)
0 Commentaire
Partager

L’ancien ministre français de l’Intérieur Claude Guéant condamné à deux ans de prison dans une affaire de détournement de fonds publics

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné, vendredi, l’ancien ministre français de l’Intérieur Claude Guéant à deux ans de prison avec sursis dans l’affaire des primes perçues lorsqu’il occupait la fonction de conseiller de Nicolas Sarkozy de 2002 à 2004 au ministère de l’Intérieur.

Le tribunal a également infligé à l’ancien ministre 75.000 euros d’amende et une interdiction d’exercer dans la fonction publique pendant cinq ans.

Claude Guéant est accusé par la justice française de « complicité de détournement de fonds publics et recel ». Une peine de 30 mois de prison avec sursis, 75.000 euros d’amende et cinq ans d’interdiction des droits civils et civiques a été requise à son encontre.

Il lui est reproché d’avoir « ordonné » à Michel Gaudin, ancien directeur général de la police nationale, de lui remettre 210.000 euros provenant des frais d’enquête et de surveillance (FES) du ministère de l’Intérieur, « à des seules fins d’enrichissement personnel ».

Le tribunal correctionnel de Paris a également condamné à dix mois de prison avec sursis Michel Gaudin.

Claude Guéant a été nommé, en mai 2007, secrétaire général de la présidence de la République française, avant d’occuper le poste de ministre de l’Intérieur de février 2011 à mai 2012.

Mots-clés France

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *